Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Moyen-Orient

Reportage : en Syrie, des Occidentaux se battent aux côtés des YPG contre l'EI

© Capture d'écran France 24 | Des centaines de combattants occidentaux se battent aux côtés des Forces démocratiques syriennes contre l'EI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2017

Les envoyés spéciaux de France 24 suivent des combattants des Forces démocratiques syriennes qui traquent les derniers jihadistes de l'EI en Syrie. Parmi eux, des centaines de jeunes occidentaux qui se battent aux côtés des YPG.

Plusieurs centaines, voire des mililers de jeunes occidentaux se sont rendus au Kurdistan syrien pour rejoindre les rangs des YPG (unités de protection du peuple kurde), que ce soit pour des raisons politiques ou pour affronter sur le terrain l'Organisation État islamique.

Les envoyés spéciaux de France 24, James André et Abdallah Malkawi, ont rencontré deux de ces combattants, un Français et un Américain, qui ont choisi de tout quitter pour le théâtre syrien.

 "Je trouvais triste que les combattants kurdes versent leur propre sang pour un combat qui est aussi le notre", lance  Serhat, volontaire français YPG originaire de Bordeaux qui affirme avoir "toujours été sensible à la cause kurde".

>> À voir : chasser l'EI et gagner la confiance de la population, le dur combat des FDS

>> À voir : l'EI acculé à Boukamal, sur les bords de l'Euphrate

Première publication : 22/11/2017

  • SYRIE-IRAK

    La "fin de l'EI" en Syrie et en Irak annoncée depuis Téhéran

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad a rencontré Poutine en Russie à la veille d'un sommet crucial sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    À la frontière irako-syrienne, Boukamal toujours au centre de combats

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)