Accéder au contenu principal
Découvertes

"Mad Mike", l'Américain qui va s'envoler dans sa fusée artisanale pour prouver que la Terre est plate

madmikehughes.com

Pour ce chauffeur de limousines qui s'apprête à décoller depuis le désert de Mojave en Californie, il est temps de prouver que "les francs-maçons de la NASA" nous mentent.

Publicité

C'est un complot des astronautes, ça il en est convaincu. Et pour le prouver, Mike Hughes, un chauffeur de limousines qui vit aux États-Unis, s'apprête à lancer sa fusée fabriquée maison. Le décollage devrait se faire samedi 25 novembre, depuis le désert de Mojave dans le sud de la Californie, rapporte le Washington Post. Il devrait être retransmis sur le site Internet de l'apprenti astronaute.

VOIR AUSSI : Avec leur nouvelle fusée, Elon Musk et SpaceX veulent nous emmener "n'importe où sur Terre en moins d'une heure"

L'Américain de 61 ans compte bien prendre des photos de notre planète quand il sera à la bonne hauteur afin de montrer au monde entier que "les francs-maçons de la NASA" nous mentent. Il prétend que son engin, bricolé par ses soins à partir d'objets récupérés, peut atteindre 550 mètres dans les airs à une vitesse d’environ 804 km/h, selon les propos recueillis par l’Associated Press.

"Elon Musk nous ment"

Pour mettre au point cette fusée à vapeur, Mike Hughes a dépensé 20 000 dollars et a été soutenu par un groupe de "platistes" (également appelés "plateux"), ces conspirationnistes très présents sur Internet qui sont persuadés que la Terre est plate. Converti à cette croyance il y a peu après des mois à chercher des financements, c'est aussi comme cela que l'homme a pu obtenir le soutien des cercles "platistes". Les aurait-il draguer afin de se faire financer le voyage ou croit-il réellement que la communauté scientifique nous cache des choses ? Récemment, Mike Hughes a donné quelques interviews et participé à un podcast dans lequel il affirmait qu'Elon Musk "nous ment car il construit des dirigeables et nous fait croire que ce sont des fusées".

En tout cas, le voyage que se prépare à faire cet Américain fantasque "qui ne croit pas en la science" n'est pas sans risque. En 2014 déjà, Mike Hughes avait tenté de s'envoler à bord d'une précédente fusée faite maison. Cette dernière s'était élevée à une centaine de mètres du sol avant d'exploser en plein vol. Mike Hughes était parvenu à s'échapper en parachute. Depuis, l'homme estime s'être amélioré en astronautique, même s'il concède que ce prochain vol le "fait totalement flipper, mais bon, tout le monde finit toujours par mourir après tout".

VIDEO Mike Hughes Manned Rocket Flight - YouTube

"Mad Mike" comme il se surnomme lui-même ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. À son retour sur Terre, il compte bien se présenter au poste de gouverneur de Californie.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.