Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 24/11/2017

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

© France 24

En France, une femme sur deux dit avoir été victime de harcèlement ou d'agression sexuelle. Si en parler reste difficile, les langues se délient depuis l'affaire Weinstein et les phénomènes #balancetonporc et #metoo sur les réseaux sociaux, il y a un mois. Une libération de la parole qui a mis en lumière un problème de société bien présent, et pourtant encore resté tabou jusqu'alors.

Aujourd'hui, des femmes victimes de violences se rassemblent pour chercher du soutien, s'exprimer sans contrainte, mais aussi pour mieux lutter. Manifestations, création d'associations, elles ont décidé de ne plus se taire, alors que 10 % des femmes seulement osent porter plainte après une agression sexuelle.

>> À voir aussi : Se rassembler pour ne plus être seule face au harcèlement sexuel

Le nombre de plaintes auprès la police a augmenté de 23 % au mois d'octobre et le gouvernement planche sur un projet de loi sur les violences sexuelles, qui sera dévoilé en 2018. Le début d'une prise de conscience collective ?

Par Julien CHEHIDA , Thameen KHEETAN , Gary SCHIMMEL BAUER

Les archives

22/10/2018 Focus

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En Irak, en l'espace d'un mois, quatre femmes ont été tuées dans le pays. Elles étaient propriétaires de salon de beauté, activiste de droits de femmes ou encore blogueuse de...

En savoir plus

19/10/2018 Focus

Réforme de l'enseignement primaire : une rentrée de haute lutte à l'école publique

C'est l'une des mesures phare du gouvernement : renforcer les moyens alloués au primaire pour que tous les élèves sachent lire, écrire et compter à leur arrivée au collège....

En savoir plus

18/10/2018 Focus

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

Depuis plusieurs mois, des milliers de migrants arrivent en Bosnie-Herzégovine. Pour eux, ce pays ne devait être qu'une étape vers l'Europe, mais la Croatie voisine a refermé ses...

En savoir plus

17/10/2018 Focus

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

À cinq mois de l'entrée en vigueur du Brexit, il reste de nombreuses questions à résoudre, notamment l'accès au marché commun, la libre circulation et la symbolique frontière...

En savoir plus

16/10/2018 Focus

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

La population carcérale en France s'élève à 250 000 personnes. Parmi elles, plus de 81 000 sont "sous écrou", c'est-à-dire physiquement enfermées dans une prison, un chiffre qui...

En savoir plus