Accéder au contenu principal

La zone radioactive de Tchernobyl va devenir un champ de panneaux solaires

La zone d'exclusion de Chernobyl et les réacteurs nucléaires.
La zone d'exclusion de Chernobyl et les réacteurs nucléaires. Vitaliy Holovin/Corbis

La zone d'exclusion de Tchernobyl, mise en place autour de l'ancienne centrale, va devenir un immense parc à énergie solaire dès le mois de décembre.

PUBLICITÉ

Trente et un ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, la zone où l’ancienne centrale se tenait va très probablement devenir le lieu d’accueil d’un énorme pôle d’énergies renouvelables.

VOIR AUSSI : À Tchernobyl, le dôme qui doit sécuriser le site pour 100 ans est en place

C’est l'entreprise ukrainienne Rodina Energy Group, en partenariat avec Enerparc AG, une société spécialisée dans l’énergie propre en Allemagne, qui va financer ce projet. Pour le moment, l'idée est d'investir un million d'euros pour une production totale d'un megawatt, ce qui équivaut à environ 10 000 ampoules de 100 watts. La construction du parc solaire commencera dès le début du mois de décembre. "Morceau par morceau, nous voulons optimiser la zone de Tchernobyl", explique Evgeny Variagin, directeur général de Rodina, à Bloomberg. "Ce ne devrait pas être un trou noir au milieu de l'Ukraine. Notre projet démarre à 100 mètres du réacteur."

L'énergie solaire est la seule chose qu'il est vraiment possible de produire à Tchernobyl

En juillet 2016, le ministère de l'Écologie ukrainien avait annoncé une "revitalisation" du domaine de Tchernobyl, qui s'étend sur une bande de terre d'environ 1 600 kilomètres encerclant le site de l'ancien réacteur nucléaire. À terme, selon les promesses du gouvernement, l'ensemble de cet espace doit être transformé en immense ferme à énergie solaire. Les deux industriels espèrent ainsi investir 100 millions d'euros en plus pour produire 99 megawatts d'énergie solaire dans cette région.

Néanmoins, ils ne fixent pas de date à l'aboutissement du projet final. Selon Bloomberg, le gouvernement propose ces terres à des prix réduits pour encourager les investissements. L'énergie solaire est la seule chose qu'il est vraiment possible de produire à Tchernobyl. Selon les estimations, les sols, l'air et l'eau de Tchernobyl seront encore pollués pour au moins 200 ans de plus.

Mais l'énergie captée directement depuis le Soleil fait fi de cette pollution. Et ce parc photovoltaïque sera également un moyen d'affirmer l'indépendance énergétique de l'Ukraine face à la Russie. Un bon pied de nez à l'Histoire.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.