Famille juive agressée et séquestrée: cinq personnes mises en examen

Bobigny (AFP) –

Publicité

Quatre hommes et une femme soupçonnés d'avoir participé à l'agression d'une famille juive séquestrée en septembre en Seine-Saint-Denis, dénoncée comme antisémite par les institutions juives et le ministre de l'Intérieur, ont été mis en examen vendredi, a-t-on appris de source judiciaire.

Parmi ces cinq personnes figurent trois jeunes, accusés d'être les auteurs de l'agression survenue dans un pavillon de Livry-Gargan. Les deux autres mis en examen sont un homme de 50 ans "très connu de la justice", qui serait le commanditaire, et une jeune fille de 19 ans, "complice" présumée.