Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

Découvertes

Avec cette vidéo de la foudre capturée par un chasseur de tempêtes, on se croirait au Mordor

© Dustin Farrell

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 04/12/2017

Rien de mieux qu'un coup de foudre en slow motion pour se réveiller au petit matin.

Il n'y a pas si longtemps, nous nous étions passionnés pour les vidéos de fusées explosant en plein vol. On a peut-être trouvé une nouvelle maraude capable de détrôner les magnifiques échecs de SpaceX : les vidéos de foudre en slow motion.

VOIR AUSSI : "Les girafes sont-elles plus victimes de la foudre que les autres animaux?" est la meilleure question des Internets

Dustin Farrell, réalisateur, monteur et photographe, selon son site professionnel, a publié sur Vimeo une vidéo littéralement foudroyante. Ce chasseur de tempêtes amateur a passé l'été dernier à parcourir les États-Unis en quête des meilleures phénomènes naturels extrêmes à capturer en vidéo. Au total, il explique sur la page de la vidéo avoir traversé plus de 20 000 kilomètres.

Pour arriver à saisir ces instants fugaces, Dustin Farrell utilise une caméra Phantom Flex4K capable d'enregistrer jusqu'à 1 000 images par secondes. La majorité des images ont été tournés dans l'Arizona mais sur certaines séquences, honnêtement, on se croirait au cœur du Mordor. Surtout avec cette musique épique.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 04/12/2017