Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Affaire Carlos Ghosn : quel avenir pour l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ivanka Trump doit-elle aller en prison ?"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Carlos Ghosn, zéro de conduite"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sur un navire en Lybie, 79 migrants refusent de débarquer à Misrata

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "gilets jaunes", des réseaux sociaux à la rue

En savoir plus

LE DÉBAT

Mouvement des "gilets jaunes" : le carburant des extrêmes ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Claude Juncker : "Nous entretenons des relations difficiles avec l’administration Trump"

En savoir plus

FOCUS

23 millions de candidats, 127 000 postes : Indian Railways recrute !

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Enrico Letta : "Aucun accord de Brexit ne peut réunir une majorité au Parlement britannique"

En savoir plus

Découvertes

Facebook lance Messenger Kids à destination des enfants de 6 à 12 ans

© Capture d'écran Messenger Kids

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 04/12/2017

Le réseau social a trouvé un nouveau moyen de grossir son audience : faire venir les enfants.

Facebook a annoncé, lundi 4 décembre, le lancement de Messenger Kids aux États-Unis, un service de messagerie instantanée spécial enfants. Ouvert aux jeunes internautes de 6 à 12 ans, il permet d'envoyer des messages ou de passer des appels à une liste de personnes pré-définie, sans nécessairement avoir de compte Facebook. Aucune date n'a encore été annoncée pour un éventuel déploiement en France.

VOIR AUSSI : Prédateurs sexuels: YouTube désactive les commentaires sous certaines vidéos d’enfants

D'abord expérimentée en phase de test aux États-Unis, Messenger Kids propose aux enfants un ensemble de GIFs "appropriés et spécialement sélectionnés" pour eux. De leur côté, les parents pourront garder un œil, depuis leur propre compte Facebook, sur les fonctions utilisées par leur progéniture. C'est en fait aux adultes de télécharger Messenger Kids sur l'App Store afin de créer un compte aux plus jeunes, depuis leur interface. C'est aussi eux qui choisissent le contenu de la liste de contacts des enfants.

Dans le billet qui annonce la nouvelle, Facebook précise que le service de messagerie sera garanti sans publicité. La stratégie du géant américain est claire : recruter chez les plus jeunes, afin de les habituer à l'environnement Facebook et les inciter à se créer leur propre compte une fois leurs 13 bougies soufflées, eux qui sont de plus en plus à se tourner vers d'autres plateformes en ligne.

– Retrouvez l'article de Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 04/12/2017