Accéder au contenu principal
Focus

Pakistan : quand l'école rime avec châtiment corporel

Capture d'écran France 24

Au Pakistan, de nombreux professeurs n'hésitent pas à violenter les élèves. En mai dernier, une jeune élève de 14 ans est ainsi restée gravement handicapée après s’être vue précipiter du 3è étage de son école par son enseignante. Son cas a relancé le débat sur la pertinence de cette pratique, qui forcerait plus de 35 000 jeunes à abandonner l'école chaque année. En 2014, le gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour y mettre fin, mais les mentalités peinent à changer.

Publicité

Une émission préparée par Chim Yong

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.