Accéder au contenu principal
Dans la presse

"France is back"

Capture d'écran France 24

Au menu de cette revue de presse française ce mardi : la France se voit certes remettre le "bonnet d'âne en Europe" pour les difficultés en lecture de ses élèves de CM1, mais revient sur le podium de l'attractivité. Fini le "french bashing", "France is back" écrit La Croix. Le PSG, lui, rêve de faire un sans-faute jusqu'aux 8e de finale de la Ligue des champions.

PUBLICITÉ

 

La France reçoit le "bonnet d’âne en Europe", titre Le Parisien pour les difficultés en lecture de ses élèves de CM1. Après les mathématiques l’an dernier, une nouvelle enquête PIRIS portant sur 50 pays épingle une nouvelle fois les écoliers français. Pour ceux qui finiront par décrocher du système scolaire, il y a les "méthodes militaires", dont Le Figaro souligne les résultats encourageants. Crées en 2005, les EPIDE parviennent à insérer dans le monde du travail 63% des 3 000 jeunes qu’ils accueillent chaque année. Les ingrédients du succès : lever du drapeau, marche au pas, internat, uniforme et marseillaise …

La Croix dresse de son côté le portrait d’une France qui attire de nouveau les investisseurs étrangers. Selon une étude, 60% d’entre eux regardent à nouveau le pays comme attractif pour leurs affaires, contre 36 % en 2016. "France is back" (la France est de retour), titre le journal. En témoignent ces succès remportés en matière d’organisation de grands évènements, la France s'étant vu décerner l'organisation des JO en 2024 et de la Coupe du monde de rugby en 2023. Pour le journal catholique, cette attractivité retrouvée est le fruit d'un effet Macron", mais aussi des politiques mises en place par François Hollande. La France bénéficie enfin des difficultés politiques de ses voisins, le Royaume Uni étant fragilisé par le Brexit et l’Allemagne attendant son nouveau gouvernement depuis septembre.

Enfin, L’Équipe nous rappelle que les projecteurs seront braqués ce mardi soir sur Munich et le PSG en Ligue des Champions. Après le coup de froid à Strasbourg samedi dernier et la première défaite en championnat, un "redoux [est] attendu à l’Est". Face au Bayern de Munich, Paris espère un sans-faute dans le groupe 6 …

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.