Accéder au contenu principal

Wall Street soutenue à l'ouverture par de solides créations d'emplois

3 mn
Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York a débuté la séance en hausse vendredi, portée par des chiffres meilleurs que prévu sur l'emploi aux Etats-Unis: le Dow Jones gagnait 0,14% et le Nasdaq 0,69%.

Vers 14H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, s'appréciait de 33,16 points à 24.244,64 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, montait de 47,35 points à 6.860,19 points.

L'indice élargi S&P 500 augmentait de 0,33%, ou 8,59 points à 2.645,57 points.

Jeudi, Wall Street avait terminé dans le vert, aidée par les secteurs de l'industrie et de la technologie, tout en gardant un oeil sur les négociations autour de la réforme fiscale: le Dow Jones avait pris 0,29% et le Nasdaq 0,54%.

Le marché des actions est de nouveau sur la pente ascendante vendredi "avec un rapport plutôt encourageant sur l'emploi américain qui, couplé à des données favorables en provenance de Chine et du Japon, ravive l'optimisme sur la croissance de l'économie mondiale", ont souligné les analyste de Charles Schwab.

Les Etats-Unis ont créé au total 228.000 emplois en novembre, au-dessus des 190.000 escomptés par les analystes. Le taux de chômage est, lui, demeuré au même niveau, à 4,1%.

La rémunération horaire moyenne a gagné 5 cents ou près de 0,2% sur un mois, à 26,55 dollars son plus haut niveau de l'année.

"Ces données laissent ouverte la question de savoir si un marché du travail tendu va finir par conduire ou non à une inflation plus forte", a souligné Jim O'Sullivan, économiste de HFE.

"Mais elles sont plus que solides pour que la banque centrale décide d'une nouvelle hausse des taux la semaine prochaine" lors de la réunion de son Comité de politique monétaire, a-t-il ajouté.

Les investisseurs auront l'occasion en cours de séance d'évaluer encore un peu mieux la santé de l'économie américaine avec la diffusion de la première estimation du moral des ménages en décembre.

Les exportations chinoises ont de leur côté connu en novembre une accélération forte et inattendue, quand la croissance du Japon au troisième trimestre a été révisée en nette hausse, grâce notamment à des investissements des entreprises bien plus solides qu'initialement annoncé.

Le marché obligataire hésitait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans était stable à 2,363% et celui des bons à 30 ans montait à 2,765%, contre 2,761% la veille.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.