Accéder au contenu principal

Arrêté une deuxième fois, l'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili entame une grève de la faim

Des partisans de Mikheïl Saakachvili manifestent devant le centre de détention où se trouve l'opposant, le 8 décembre 2017, à Kiev.
Des partisans de Mikheïl Saakachvili manifestent devant le centre de détention où se trouve l'opposant, le 8 décembre 2017, à Kiev. Genya Savilov, AFP

L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili a entamé une grève de la faim pour protester contre son arrestation en Ukraine, où il est accusé d'avoir fomenté un coup d'État. C'est la deuxième fois que l'opposant est arrêté en moins d'une semaine.

PUBLICITÉ

L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili a entamé, samedi 9 décembre, une grève de la faim pour protester contre son arrestation, la veille, par les services de sécurité ukrainiens, ont annoncé son avocat et ses partisans. Cet adversaire du président ukrainien Petro Porochenko est accusé d'avoir fomenté un coup d'État soutenu par la Russie, selon le procureur général Iouri Loutsenko.

"Mikheïl Saakachvili a annoncé une grève de la faim à la durée indéfinie", a écrit sur Facebook le journaliste et allié de l'ex-président, Vladimir Fedorin. Son avocat, Ruslan Chornolutskyi a pour sa part démenti les "fausses accusations" portées à son encontre. Des partisans de Mikheïl Saakachvili ont manifesté devant le centre de détention où il se trouve.

Porochenko prêt à impliquer des experts internationaux

Mardi 5 décembre, l'opposant de 49 ans avait de manière spectaculaire réussi à s'échapper d'un véhicule d'agents de sécurité qui venaient de l'appréhender. Depuis, il a continué à mener des manifestations devant le Parlement de Kiev, réclamant la destitution du président Porochenko pour avoir échoué dans la lutte contre la corruption de haut vol. Il soutient que ses actions sont légales et pacifiques.

Petro Porochenko s'était dit prêt à impliquer des experts internationaux dans l'enquête sur le financement russe présumé des activités de son opposant. "Mikheïl Saakachvili doit répondre devant les enquêteurs et le public des accusations portées contre lui. [...] S'il ne répond pas, cela ne pourrait qu'indiquer que ces accusations sont bien fondées", a-t-il affirmé.

En 2015, le président ukrainien avait nommé l'ancien président géorgien gouverneur de l'importante région ukrainienne d'Odessa, sur la mer Noire. Mais par la suite les relations entre les deux hommes se sont fortement dégradées, et Mikheïl Saakachvili s'est vu privé de son passeport ukrainien.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.