Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pascal Blanchard : "La domination des terres s'accompagne de celle des corps"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les robots envahissent nos entreprises

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la candidate libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

Découvertes

Gardée intacte, une boîte de poupées en chocolat vieille de 100 ans va être vendue aux enchères

© CatersTV/Capture

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 11/12/2017

En espérant que la personne qui en fera l'acquisition ne les mangera pas, "pour goûter".

Au début des années 1910, alors que la construction du Titanic n’était peut-être même pas encore achevée et la Première Guerre mondiale pas encore déclenchée, une petite Londonienne du nom d’Eileen Margaret Elmes reçut à Noël une boîte de chocolats sur le thème du Petit Chaperon Rouge. Une boîte qu’elle trouva immédiatement "trop jolie pour être mangée".

VOIR AUSSI : Trouvaille du jour : une authentique lunchbox vieille de 3 500 ans congelée dans la glace des Alpes

Elle trouva immédiatement la boîte "trop jolie pour être mangée"

Un siècle et des poussières plus tard, cette précieuse boîte, gardée intacte par Eileen, sera vendue aux enchères. Le 19 décembre prochain, la maison Hansons Auctioneers and Valuers fera ainsi retentir son marteau, n’espérant toutefois pas en tirer plus de 100 livres. "Ces chocolats étaient si spéciaux à ses yeux qu’elle souhaitait que d’autres puissent les admirer", a déclaré la nièce d’Eileen, qui souhaite rester anonyme, dans les médias britanniques.

Celle-ci a également rapporté que la vieille dame, décédée à l'âge de 99 ans en 2007, aurait aimé savoir ces délicates figurines en chocolat un jour exposées dans une vitrine du musée. Fabriquées à l’époque par James Pascall, un ancien employé de Cadbury qui avait ouvert sa propre confiserie près d’Oxford Street, elles représentent le Petit Chaperon rouge, un bébé dans un berceau, un marin et une femme à coiffe. On se demande quand même où a bien pu passer le loup. À moins qu’elle ne l’ait mangé, mon enfant…

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 11/12/2017