Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Découvertes

Les incendies en Californie semblent encore plus gigantesques vus de l'espace

© NASA/Andy Bresnik

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 11/12/2017

Alors que les incendies font rage en Californie, sur Terre, les astronautes observent, impuissants, depuis l'espace.

Depuis une semaine, les incendies font des ravages en Californie. Le plus important, surnommé Thomas, progresse non loin de la côte Pacifique en direction de la ville de Santa Barbara. Il a déjà parcouru 570 000 hectares, détruisant des centaines de bâtiments sur son passage et forçant la population à tout abandonner. Au total, 8 500 pompiers luttent depuis le 4 décembre contre une demi-douzaine de foyers qui tentent de tout avaler sur leur passage.

VOIR AUSSI : Des ingénieurs spatiaux ont inventé la capsule de survie ultime

Plus de 210 000 Californiens ont dû quitter leurs maisons et Jerry Brown, gouverneur de Californie, a décrété l'état d'urgence dans les comtés de Santa Barbara, San Diego, Los Angeles et Ventura. L'État de l'Ouest américain connaît une année particulièrement difficile sur ce terrain-là, puisque les flammes avaient déjà ravagé le nord de San Francisco en octobre, faisant 43 morts et détruisant près de 10 000 hectares.

En somme, la situation en Californie est particulièrement compliquée. De nombreuses photographies en font la démonstration, mais celles venues de l’espace sont particulièrement édifiantes.

Il y a quelques jours, l’astronaute américain Randy Bresnik, actuellement à bord de la Station spatiale internationale, a ouvert le bal en publiant plusieurs images de la fumée qui s’échappe de ces feux. Ses images, prise dans la matinée du jeudi 7 décembre, montrent Thomas Fire se déplaçant à proximité de Camp Pendleton, au nord de San Diego.

Dans une veine similaire, l’astronaute russe Sergey Ryazanskiy a mis sur Twitter plusieurs images des incendies à environ 400 kilomètres plus au nord.

Les images satellites, si elles montrent parfois des scènes moins spectaculaires, permettent d’avoir une vision plus large de la situation. L’Agence spatiale européenne (ESA) a notamment pris cette image le mardi 5 décembre, alors que les feux commençaient véritablement à s’étendre. 

On peut également observer ses images satellites en infrarouge, réalisées par l’entreprise DigitalGlobe, spécialisée dans l’imagerie spatiale. Ces images ont été prises dans le comté de Ventura, à proximité de la ville de Santa Paula. En gris et noir, les terres dévastées, en rouge, la végétation encore intacte. Malheureusement, DigitalGlobe ne donne pas les échelles de ses images. En bas à gauche de la première, immédiatement sous ces lignes, on repère néanmoins ce qui semble être des champs. Ca donne une idée du gigantisme de ces incendies.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 11/12/2017