Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Le prince et le meurtre"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

EUROPE

Mateusz Morawiecki devient Premier ministre en Pologne

© Janek Skarzynski, AFP | Le nouveau Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, investi, le 11 décembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2017

Le nouveau Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a été officiellement investi lundi par le président Andrzej Duda. Il succède ainsi à Beata Szydlo. Une nomination importante en vue des nombreuses échéances électorales à venir.

La Pologne a un nouveau Premier ministre : Mateusz Morawiecki a été investi, lundi 11 décembre, en remplacement de Beata Szydlo, qui obtient le poste de vice-Première ministre.

Mateusz Morawiecki conserve par ailleurs le portefeuille de ministre des Finances qu'il détenait dans le précédent gouvernement. Il a été nommé Premier ministre jeudi dernier par le parti conservateur Droit et Justice (PiS) au pouvoir, en remplacement de Beata Szydlo, qui avait présenté sa démission.

Beata Szydlo, 54 ans, est l'une des personnalités politiques les plus populaires de Pologne. En poste depuis deux ans, soit la moitié de la durée d'une législature, elle avait dit en novembre s'attendre à des changements au sein de son gouvernement.

De grandes échéances électorales

Contrairement à elle, Mateusz Morawiecki, 49 ans, aurait toute la confiance de Jaroslaw Kaczynski, le président du PiS et responsable le plus influent du pays, alors que la Pologne va entrer dans une période rythmée par d'importantes échéances électorales.

Les Polonais seront en effet appelés à voter l'an prochain pour des élections municipales, en 2019 pour des législatives et en 2020 pour la présidentielle.

Beata Szydlo a supervisé de profonds changements dans la vie politique polonaise depuis son arrivée au pouvoir en 2015, après la victoire du PiS aux élections législatives.

Ces réformes des institutions, de la justice en particulier, ajoutées à un étroit contrôle des médias, sont la cible de l'Union européenne qui dénonce une érosion de l'État de droit.

>> À voir : "Pologne : le grand écart européen"

Mais en dépit de ces critiques, le gouvernement conservateur polonais est l'un des plus populaires depuis l'effondrement du communisme en 1989, grâce à la faiblesse du taux de chômage, à l'augmentation des dépenses publiques et à la mise en avant des valeurs traditionalistes catholiques dans la vie publique.

Avec Reuters

Première publication : 11/12/2017

  • POLOGNE

    Pologne : le président Duda oppose son véto à la loi contestée sur la réforme judiciaire

    En savoir plus

  • POLOGNE

    Le Parlement polonais adopte une réforme controversée de la Cour suprême

    En savoir plus

  • POLOGNE

    Bruxelles ouvre une procédure d'infraction contre la Pologne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)