Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie, Salvini et le fantôme fasciste"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Remaniement : "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

Economie

Bitcoin : l'année des records

© Studio Graphique France Médias Monde | La valeur des bitcoins en circulation dépasse les 290 milliards de dollars.

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 12/12/2017

Le bitcoin a connu une hausse impressionnante en 2017, passant de 1 000 dollars à 16 800 dollars. Retour sur les principales étapes d'une année agitée pour la reine des cryptomonnaies.

C'est l'histoire d'une monnaie qui a multiplié sa valeur par 17 en un an. On ne peut pourtant (toujours) pas acheter grand-chose avec, mais l'année 2017 aura clairement été un grand cru pour le bitcoin, la reine des cryptomonnaies.

Un bitcoin valait à peine 1 000 dollars au 1er janvier, alors qu’il s’échangeait contre 17 200 dollars au 12 décembre. Un grand bond en avant de 1 685 % qui fait de cette cryptomonnaie l’une des stars incontestables de 2017. La valeur totale des 16,7 millions de bitcoins en circulation s’établit actuellement à 293 693 174 582 dollars. Entre novembre et décembre, son cours a même été multiplié par deux.

Une envolée qui s’explique, notamment, par l'onction de personnalités et des financiers reconnus. Des célébrités comme Paris Hilton ou le richissime boxeur Floyd Mayweather ont reconnuces derniers mois vouloir investir dans les monnaies dématérialisées (bitcoin, ethereum, monero, dash, etc.). Le PDG de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, et celui de Morgan Stanley, James Gorman, prédisent un bel avenir au bitcoin.

Il a aussi gagné en légitimité lorsqu’il a été présenté comme un remède aux troubles économiques de pays comme le Venezuela (au bord de la faillite) ou le Zimbabwe (à l'inflation galopante chronique). Il pourrait servir de moyen de paiement alternatif dans des pays où l’accès à l’argent devient de plus en plus difficile.

Des prix Nobel contre le bitcoin

Mais c'est la ferveur asiatique qui l’a réellement propulsé vers les sommets. En avril, le Japon est devenu le premier pays à reconnaître cette monnaie particulière comme un moyen de paiement. La Chine, qui fait de plus en plus la pluie et le beau temps sur cette cryptomonnaie, a été à la pointe de l’un des phénomènes les plus marquants de cette année : les ICO (Initial coin offering). Le mécanisme est proche des introductions en Bourse : des start-up lèvent des fonds pour financer leur projet auprès d’internautes qui, en échange de leurs dollars, reçoivent des jetons indexés à des cryptomonnaies, au lieu d’actions.

Certains porteurs de projets ont ainsi récolté des sommes impressionnantes en un temps record, comme les promoteurs de Filecoin, qui ont levé 200 millions de dollars en une heure. Devant l’engouement jugé trop fort en Chine, Pékin s’est résolu, en septembre, à interdire sur son territoire les nouvelles ICO.

L’omniprésence médiatique du bitcoin et son insolente santé financière ont poussé les détracteurs à tirer la sonnette d’alarme et avertir des risques de bulle spéculative. Des pointures comme les prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, Paul Krugman ou le Français Jean Tirole ont mis en garde contre les risques du bitcoin. Le PDG de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a même qualifié ceux qui en achètent de "stupides". Leur principal critique à tous : le bitcoin n’a pas d’autre valeur que celle que veulent bien leur donner les spéculateurs.

Un débat idéologique qui prouve à quel point, huit ans après sa création, le bitcoin est devenu grand public.

Première publication : 12/12/2017

  • BOURSE

    Le bitcoin fait ses premiers pas en Bourse à Chicago

    En savoir plus

  • ÉCONOMIE

    Le bitcoin approche le cap symbolique des 10 000 dollars

    En savoir plus

  • ZIMBABWE

    La folle envolée du bitcoin dans un Zimbabwe en crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)