Accéder au contenu principal

Liban : les élections législatives fixées au 6 mai

L'actuel Premier ministre Saad Hariri (à gauche), et le ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk, le 9 juin 2009, à Beyrouth.
L'actuel Premier ministre Saad Hariri (à gauche), et le ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk, le 9 juin 2009, à Beyrouth. Dalati et Nohra, AFP

Le ministre de l'Intérieur libanais Nohad Mashnouk a signé vendredi un décret pour organiser les élections législatives au 6 mai 2018. Une date qui s'annonce historique pour un pays qui n'a pas tenu de scrutin parlementaire depuis 2009.

PUBLICITÉ

Le Parlement libanais va enfin pouvoir se renouveler. Le ministre de l'Intérieur libanais Nohad Mashnouk a signé, vendredi 15 décembre, une nouvelle loi pour encadrer les élections législatives, qui se tiendront le 6 mai 2018.

Faute de consensus sur une nouvelle loi électorale, le pays n'avait pas été en mesure d'organiser un tel scrutin depuis 2009. Les députés, élus normalement pour une durée de quatre ans, ont été contraints de prolonger leur mandat à trois reprises.

Plus de 90 000 expatriés inscrits

La nouvelle loi met en place un système de représentation proportionnelle au Parlement et modifie le nombre de circonscriptions.

Pour la première fois, un grande nombre de Libanais expatriés pourront voter à distance. Environ 92 810 expatriés se sont inscrits sur les listes électorales, avait annoncé à leur clôture fin novembre le ministre de l'Intérieur.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.