Accéder au contenu principal

Nazareth, la ville de Jésus, ne fêtera pas Noël à cause de Donald Trump

La parade de Noël à Nazareth, en 2016.
La parade de Noël à Nazareth, en 2016. ARIEL SCHALIT/AP/REX/SHUTTERSTOCK

Le maire de la ville à majorité musulmane n'a pas du tout apprécié la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'État d'Israël.

PUBLICITÉ

Annuler les célébrations de Noël. C'est la décision radicale que vient de prendre le maire de Nazareth, ville du nord d'Israël. Il blâme le président américain Donald Trump.

VOIR AUSSI : La fesse d'une statue de Jésus en Espagne renfermait une capsule temporelle vieille de plusieurs siècles

Ali Salam, le maire musulman du la ville dans laquelle Jésus aurait grandi (du moins d’après la Bible), a fait cette annonce décision jeudi 14 décembre lors d’un conseil municipal, explique le Times of Israel. C'est ainsi qu'il a choisi de protester contre la décision de Donald Trump de déménager l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, reconnaissant la ville sainte comme capitale de l'État hébreu.

Pas de marché de Noël pour les touristes

La ville, à majorité musulmane, est considérée comme l’une des plus importantes par le christianisme. La Bible raconte que c’est là que l’ange Gabriel a annoncé à Marie qu’elle accoucherait de Jésus. Le prophète y aurait ensuite grandi. Mais Nazareth est également la plus grande ville arabe d'Israël, avec une population musulmane et chrétienne de 76 000 habitants.

"Notre identité et nos croyances ne sont pas négociables", a expliqué Ali Salam. "Cette décision [de Donald Trump] a enlevé tout sentiment de joie de ces festivités, et c’est pour cela que nous annulons les célébrations."

Adieu, donc, les événements artistiques qui étaient prévus, dont un marché de Noël et un festival. Et la décision pourrait avoir un impact économique négatif sur Nazareth. Chaque année de nombreux touristes s’y rendent pour célébrer Noël. La ville n’est d’ailleurs pas la seule au Proche-Orient à avoir réagi à la décision du président américain : les villes palestiniennes de Bethléem, lieu présumé de naissance de Jésus, et de Ramallah avaient momentanément éteint leurs décorations de Noël.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.