Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Bioéthique, le tournant?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La marine marocaine tire sur une embarcation de migrants, faisant un mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo Bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

Afrique

Afrique du sud : l'élection du président de l'ANC reportée

© Gulsan Khan, AFP | Le président sud africain Jacob Zuma et le vice-président de l'ANC, Cyril Ramaphosa, lors de l'ouverture de la conférence national du parti dimanche 17 décembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/12/2017

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud depuis 1994, a reporté à lundi 18 décembre le vote pour désigner le successeur de son président contesté Jacob Zuma.

Le scrutin est crucial pour l'Afrique du sud, mais il devra attendre. Le parti au pouvoir depuis 1994, le Congrés national africain (ANC), devait voter dimanche 17 décembre pour désigner le successeur de son président contesté Jacob Zuma, accusé de corruption, mais a finalement décidé de reporter le scrutin à lundi.

"Le scrutin n'aura lieu que demain [lundi]", a indiqué l'ANC dans un bref communiqué distribué aux médias, sans donner d'explication à ce report.

Conclusion de plusieurs mois d'une campagne âpre et serrée, le scrutin va opposer l'actuel vice-président Cyril Ramaphosa, soutenue par l'aile modérée de l'ANC, à la candidate soutenue parJacob Zuma, son ex-épouse et ancienne patronne de l'Union africaine (UA) Nkosazana Dlamini Zuma.

Au terme d'une longue journée de tractations et de contestations, les délégués sont parvenus à se mettre d'accord dimanche sur une liste révisée de 4 776 votants et à s'accorder sur les détails de la procédure de vote, à bulletin secret.

Le vainqueur de ce duel au couteau à de bonnes chances de devenir le prochain président du pays en 2019, à la fin du deuxième quinquennat de Jacob Zuma.

Avec AFP

Première publication : 17/12/2017

  • AFRIQUE DU SUD

    Afrique du Sud : l'ANC choisit son nouveau chef en vue des élections générales

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Enfin reconstitué, le squelette d'un australopithèque plus vieux que Lucy bouleverse les certitudes

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Pistorius condamné en appel à 13 ans et 5 mois de prison pour le meurtre de sa compagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)