Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ariane, succès européen, défi américain"

En savoir plus

Asie - pacifique

Philippines : 26 morts dans un glissement de terrain après le passage d'une tempête tropicale

© Alren Beronio, AFP | Des villageois tentent de circuler dans un des villages touchés par les inondations sur l'île de Samar, dans l'est des Philippines, le 16 décembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/12/2017

Vingt-six personnes ont trouvé la mort dans des glissements de terrain provoqués par la tempête tropicale Kai-Tak, qui a frappé l'archipel des Philippines. Au moins 23 autres personnes sont portées disparues.

Au moins 26 personnes ont été tuées aux Philippines par des glissements de terrains provoquées par les pluies diluviennes alimentées par le passage de la tempête tropicale Kai-Tak, ont annoncé dimanche 17 décembre les autorités du pays.

La tempête a déferlé en particulier samedi sur la partie orientale de l'archipel, contraignant près de 88 000 personnes à évacuer.

"Il y a un total de 26 personnes tuées dans des glissements de terrain dans quatre villes" de l'île Bilaran, proche des grandes îles de Samar et Leyte, a déclaré à l'AFP Sofronio Dacillo, responsable provincial du service de gestion des catastrophes.

Gerardo Espina, le gouverneur de Bilaran, a confirmé le bilan des morts sur la télévision ABS-CBN, ajoutant que 23 personnes étaient portées disparues.

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé son intention de se rendre au plus tôt dans la zone sinistrée.

Dimanche, Kai-Tak avait perdu de sa puissance pour devenir une dépression tropicale, mais les autorités ont mis en garde contre la possibilité d'inondations et de glissements de terrain.

Avec AFP

Première publication : 17/12/2017

  • PHILIPPINES

    Le président philippin affirme avoir poignardé quelqu'un à mort à 16 ans

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Philippines : le gouvernement annonce avoir remporté la bataille contre les jihadistes à Marawi

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Carte : les derniers bastions de l'organisation État islamique après la chute de Raqqa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)