Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Asie - pacifique

Afghanistan : l'EI revendique l'attaque d'un centre de formation militaire de Kaboul

© Shah Marai, AFP | Des membres des forces nationales de sécurité afghanes sont postées autour un centre d'entraînement militaire attaqué par des hommes armés, lundi 18 décembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/12/2017

L'organisation État islamique a revendiqué lundi l'attaque menée contre un centre d'entraînement militaire des services de renseignements afghans, dans l'ouest de Kaboul. Aucun bilan n'est encore disponible.

Des hommes armés ont attaqué lundi 18 décembre un centre d'entraînement militaire des services de renseignements afghans (NDS), dans l’ouest de Kaboul. L'organisation État islamique (EI) a revendiqué l'attaque par le biais de son organisme de propagande.

Selon le ministère de l'Intérieur, "trois assaillants sont impliqués" dans l'attaque de ce bâtiment de quatre étages, situé dans l'enceinte du complexe du NDS. L'EI, dans un bref message de revendication de son agence de propagande Amaq, ne mentionne cependant que "deux kamikazes".

Le ministère de l'Intérieur a fait état de "tirs d'armes lourdes et légères" entendus dans ce quartier proche de l'université de Kaboul et précisé qu'"à ce stade", il ne disposait d'"aucune infomration sur d'éventuelles victimes".

Selon une source sécuritaire qui a souhaité rester anonyme, le centre d'entraînement "80" est le plus grand utilisé par le NDS : c'est là que tous les agents des services de renseignement afghans sont formés. Il avait déjà été visé en septembre par l'explosion d'un véhicule piégé devant son entrée principale qui avait fait trois blessés, selon le ministère de l'Intérieur.

Avec AFP

 

Première publication : 18/12/2017

  • AFGHANISTAN

    En Afghanistan, la production d'opium continue d'exploser

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Afghanistan : attaque meurtrière contre une chaîne de télévision privée à Kaboul

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Une Américaine, un Canadien et leurs enfants libérés après cinq ans de captivité entre l'Afghanistan et le Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)