Accéder au contenu principal

L’électricité rétablie à l'aéroport d’Atlanta après une panne géante

La panne d'électricité a provoqué l'annulation de plusieurs centaines de vols dimanche 17 décembre à l'aéroport d'Atlanta, le plus fréquenté au monde.
La panne d'électricité a provoqué l'annulation de plusieurs centaines de vols dimanche 17 décembre à l'aéroport d'Atlanta, le plus fréquenté au monde. Mike Vizdos, Twitter, AFP

L’électricité a été rétablie lundi matin dans l’aéroport d’Atlanta, aux États-Unis. Une panne avait entraîné dimanche l’annulation de plusieurs centaines de vols. L’aéroport d’Atlanta est le plus fréquenté au monde.

Publicité

L’aéroport d’Atlanta, le plus fréquenté au monde, va pouvoir retrouver progressivement un trafic normal. L’électricité y a été rétablie lundi 18 décembre après qu’une panne géante a paralysé cet aéroport du sud-est des États-Unis pendant une dizaine d’heures, et entraîné l’annulation de plusieurs centaines de vols dimanche 17 décembre.

Sur son compte Twitter, l'aéroport international Hartsfield-Jackson a assuré que le courant était rétabli dans toutes les installations et que des repas étaient servis aux passagers.

À quelques jours de Noël et à l'entame de l'une des semaines les plus denses de l'année pour le trafic aérien mondial, des passagers se sont retrouvés bloqués dans des terminaux plongés dans le noir ou dans des avions immobilisés sur le tarmac.

La compagnie Delta Air Lines a annoncé l'annulation d'environ 300 vols lundi, en plus des 900 annulations de dimanche. Son homologue United Airlines a prévenu sur les réseaux sociaux que son activité pourrait également être perturbée ce lundi.

Les compagnies American Airlines et Southwest Airlines ont elles aussi suspendu leurs opérations dimanche dans l'aéroport.

Selon Georgia Power, la compagnie qui alimente en électricité cet aéroport tentaculaire, la panne était due à un incendie dans une installation électrique souterraine, qui a endommagé les stations annexes alimentant Hartsfield.

L'intensité du feu a empêché l'accès aux générateurs de secours, a déclaré Kasim Reed, le maire d’Atlanta à la presse, en ajoutant que l'origine de l'incendie restait inconnue.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.