Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Le prince et le meurtre"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

En savoir plus

Découvertes

Et si l'on faisait rimer "fêtes de fin d'année" avec "solidarité" ?

© VICKY LETA/MASHABLE

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 18/12/2017

Les fêtes de fin d'année sont traditionnellement un temps fort pour la famille et les célébrations. Et si vous en profitiez pour également faire de cette période de joie un moment de solidarité ?

Noël, les vacances scolaires, le réveillon du 31... Chaque fin d'année est l'occasion de moments passés avec ses proches, de retrouvailles avec la famille et de dîners bien au chauds. Pourtant, ce lot commun ne l'est pas tout à fait pour d'autres personnes – défavorisées, en proie à la solitude, ou que la vie n'a pas beaucoup aidé.

VOIR AUSSI : 5 films et séries à regarder si vous n’en pouvez plus de "l’esprit de Noël"

Or, même à sa petite échelle, chaque action compte. Alors s'il vous prend l'envie de donner un peu de votre temps ou d'offrir un coup de pouce financier aux plus démunis, voici quelques idées pour vous rendre utiles en cette période si solitaire pour les moins chanceux.

Soutenir les réveillons de la solidarité

Chaque année, la Fondation de France organise près de 150 réveillons de la solidarité, imaginés pour réunir des personnes en difficulté et souffrant d'isolement. L'idée est de créer un moment festif et intergénérationnel. "Depuis 2010, l’isolement des Français s’est installé et accentué : 5 millions de personnes sont seules en France et à cette période si particulière de l’année, la solitude est plus pesante encore", fait remarquer l'organisme philanthropique sur son site Internet.

[scald=63179:article_details {"additionalClasses":""}]

Les réveillons de la solidarité sont mis en place en partenariat avec de nombreuses associations de quartier. "Ces fêtes sont destinées en priorité aux personnes en difficulté, qu’il s’agisse de personnes âgées isolées, de mamans seules avec leurs enfants, de personnes de la rue ou encore de personnes handicapées. Mais nous tenons aussi à ce qu’ils soient participants au même titre que les voisins, les élus, les commerçants, les familles du quartier ; que toutes ces personnes se mélangent, sortent un peu des étiquettes qui sont souvent réductrices et désagréables à porter", explique Martine Gruère, responsable des Solidarités à la Fondation de France. Au total, ce sont 22 000 personnes qui pourront profiter de ces dîners.

– Pour faire un don : soit en ligne ; soit par chèque, libellé à l’ordre de : "Fondation de France - Réveillons de la Solidarité", adressé à l'adresse suivante : Réveillons de la Solidarité - Fondation de France – BP 22 - 75008 Paris.

Aider les personnes âgées isolées

Même principe avec l'association Les petits frères des Pauvres, qui recherche chaque année des bénévoles pour s'engager à rendre visite à une personne âgée isolée.

[scald=63181:article_details {"additionalClasses":""}]

L'idée est simple : lui apporter un petit panier de Noël et passer une heure ou plus avec elle. Une initiative qui devrait particulièrement vous intéresser si vous avez envie d'apporter un peu de compagnie à quelqu'un, et encore plus si vous ne fêtez pas Noël en famille le jour-même.

Offrir des cadeaux aux enfants démunis

"C’est pour soutenir tous ceux que le Père Noël rouge ne peut pas visiter que le Secours populaire organise depuis 1976 la campagne des Pères Noël verts. Les Pères Noël verts agissent contre l’exclusion, la pauvreté et la précarité en permettant aux enfants, aux familles, aux jeunes, aux personnes âgées, ainsi qu’aux personnes isolées, de célébrer dignement les fêtes de fin d’année", promet le site des Pères Noël Verts du Secours Populaire.

Depuis le mois de novembre et jusqu’au 31 décembre, des bénévoles organisent des collectes de jouets neufs afin d'apporter du réconfort aux familles les plus démunies. 

De son côté, l'association Rejoué récupère des jouets usagés afin de les remettre en état. Le travail de réparation est fait par une équipe de salariés en insertion, avant d'être revendus à bas prix. 

Pour adresser des jouets neufs comme un peu plus vieux, vous pouvez donc vous tourner vers ces deux associations.

Faire ses cadeaux de Noël dans des enseignes solidaires

Quitte à dépenser de l'argent pour faire plaisir à ses proches, autant le faire de façon utile et solidaire. Envie d'offrir des livres ou des meubles chinés ? Et si vous vous tourniez vers Oxfam et Emmaüs ? Contre les injustices et pour l'insertion sociale, ces associations proposent la vente de nombreux produits eux-mêmes issus de dons.

Une façon décroissante, écologique, solidaire et originale de faire des cadeaux à ceux à qui vous tenez.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 18/12/2017