Accéder au contenu principal
Dans la presse

Cyril Ramaphosa élu à la tête de l'ANC

A la une de la revue de presse internationale mardi 19 décembre : le nouveau leader de l’ANC Cyril Ramaphosa, la Catalogne, et la disparition du chanteur de K-pop Jonghyun.

Publicité

L’élection de Cyril Ramaphosa fait la une de nombreux journaux sud-africains, parmi lesquels The Star, qui publie un dessin de Mangena où l’on voit Cyril Ramaphosa coiffer sur la ligne d’arriver son adversaire Nkosazana Dlamini Zuma avec 180 voix d’avance. Mais beaucoup de quotidiens relèvent les défis qui l’attendent. "Le parti n’est plus que l’ombre de lui-même", indique le Sowetan.

Autre sujet à la une, le dernier débat en Espagne avant l’élection régionale en Catalogne prévue jeudi. Le journal El Mundo n’en retient qu’une chose : "Aucun des candidats présents sur le plateau ne soutient l’idée d’un retour de Carles Puigdemont à la présidence de la généralité"… pas même l’autre parti indépendantiste l’ERC, dont la candidate par substitution Marta Rovera a préféré éluder la question.

De nombreux journaux internationaux parlent aussi du suicide du chanteur de K-pop Jonghyun à l’âge de 27 ans. Le journal sud-coréen The Korean Herald revient sur sa carrière qui a débuté en 2005 et qui a pris beaucoup d’ampleur 3 ans plus tard lorsqu’il a intégré le boys band SHINee. Le journal britannique The Guardian pointe du doigt l’impardonnable industrie de la K-pop véritable machine à broyer des jeunes artistes.

En Afrique, le Botswana s’apprête à reconnaître la première femme transgenre. Tshepo Ricki Kgositau est officiellement une femme, relate The Independant qui parle d’une "vraie victoire pour les droits de la communauté LGBT au Botswana". Le journal britannique a pu l’interviewer et elle mesure sa chance "de vivre dans cette époque de changement", elle qui a longtemps eu la sensation de ne pas exister en tant que personne.

Enfin, le Festival du fromage de Londres s’est tenu ce week-end, mais est loin d’avoir convaincu, comme le relate Vice. Pour le journaliste, le "London Cheese Festival" a été un échec monumental. Il proposait pour 50 $ "autant de fromages que vous pourrez en manger". Mais, sur place, les participants n’ont trouvé qu’un stand très peu fourni… et d’autres déconvenues.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.