Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Attractivité : le concours de beauté de l’économie

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Khashoggi : quelles conséquences économiques pour l'Arabie saoudite ?

En savoir plus

Découvertes

Au cas où vous pensiez être un monstre : il y a une explication scientifique au fait d'avoir envie de manger un Porg

© Lucasfilm Ltd.

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 19/12/2017

Rassurez-vous, si vous avez envie de goûter à ces petites créatures étranges, vous êtes parfaitement normal.

C'est la théorie scientifique étrange du jour : les Porgs, nouvelles mascottes de la saga "Star Wars", sont tellement attendrissantes qu'avoir envie d'en croquer une petite cuisse juteuse serait normal. 

VOIR AUSSI : "Star Wars" signe le deuxième meilleur démarrage au box-office de l'histoire du cinéma américain

Même si vous n'avez pas encore vu le dernier "Star Wars : Les Derniers Jedi", vous avez forcément déjà aperçu la petite tête adorable d'un Porg, tant Disney a communiqué dessus. Et si, comme Chewbacca, vous vous feriez bien un rôti de Porg pour le dîner, c'est tout à fait logique, comme l'explique The Verge dans un article

Bon, premièrement, dites-vous que vous n'êtes pas seul : Oscar Isaac, l'interprète de Poe Dameron, confie lui-même dans une interview accordée au New York Times avoir plein d'idées de recettes pour cuisiner ces volatiles. Le magazine GQ, quant à lui, a carrément sorti un article compilant les meilleures façons de préparer les Porgs. 

Mais pourquoi ce désir de manger quelque chose lorsqu'on le trouve mignon ? La professeure américaine Oriana R. Aragón explique ce symptôme dans son papier "Manifestation du désir de protection et d'agression en réponse à un stimuli mignon". "Il y a une forte réponse à la mignonnerie qui implique la suggestion de manger l'être en question", raconte Oriana R. Aragón à The Verge. Elle explique ensuite que cette réponse serait en fait un moyen pour l'humain de contrer l'affluence de sentiments positifs, pour revenir à un certain équilibre.

Même si l'on ne sauterait pas le pas lorsqu'il s'agirait réellement manger un Porg, notre cerveau crée ce désir pour contrebalancer nos émotions trop intenses. Voilà, maintenant vous savez aussi pourquoi l'envie de manger les petits pieds d'un bébé/les pattes d'un chaton/les oreilles d'un chiot existe. Vous n'êtes pas dingue, votre cerveau fait juste son travail pour vous éviter une totale béatitude.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 19/12/2017