Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Mon amie, c'est la finance"

copie from France 24

A la une de la revue de presse française du mardi 19 décembre, les suites de la loi sur l’immigration voulue par Emmanuel Macron, l’avenir de la jeunesse algérienne, et les handballeuses françaises qui ont célébré leur victoire.

Publicité

Le gouvernement prépare une loi sur l’asile et l’immigration qui fait beaucoup réagir. Le journal L’Opinion titre "Collomb défie les associations". Des associations en colère contre le ministre de l’Intérieur, explique le quotidien, à cause de sa décision de lister et contrôler les migrants en hébergement d’urgence. 25 associations ont saisi le défenseur des droits qui s’exprime dans les pages du Parisien-Aujourd’hui en France. Pour Jacques Toubon, la directive Collomb "manque d’humanité".

Le gouvernement s’est engagé à accueillir 3000 réfugiés issus de missions de protection de plusieurs pays d’Afrique à l’horizon 2019. Les 19 premières personnes sont arrivées hier à Roissy d’après le Huffington Post. Djamel, un Soudanais se dit "fatigué mais content". Tous sont éligibles au droit à l’asile et c’est la raison pour laquelle ils ont été choisis.

Libération, de son côté, titre en une "Mon ami c’est la finance". Le directeur de la rédaction, Laurent Joffrin, dénonce les avantages que semble prêt à leur concéder le gouvernement pour les faire venir à Paris

Le Figaro publie, de son côté, un dossier sur l’Algérie paralysée par un président malade qui s’accroche au pouvoir depuis plus de 18 ans. Thierry Oberlé, l’envoyé spécial du journal à Alger, y oppose une jeunesse qui crie son désespoir et tente de s’inventer un avenir.

Le journal Les Echos revient, quant à lui, sur le lancement de la chaîne RT en France, la chaîne financée par l’État russe. Emmanuel Macron affirme d’elle qu'elle n’est pas un organe de presse, mais un organe de propagande mensongère.

Enfin, les handballeuses françaises ont dignement fêté leur titre de championne du monde. C’est à lire dans Le Parisien- Aujourd’hui en France, les Françaises ont célébré leur couronnement dans un bar animé de Hambourg en compagnie des joueuses norvégiennes qu’elles ont battu en finale.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.