Accéder au contenu principal

Collision de Millas: la conductrice du car "devrait être mise en examen pour "homicides involontaires"

2 mn
Publicité

Marseille (AFP)

La conductrice du car scolaire entré en collision le 14 décembre avec un train à Millas (Pyrénées-Orientales), tuant six collégiens, "devrait être mise en examen" pour homicides involontaires après son audition par deux magistrats instructeurs, a annoncé à l'AFP le procureur de Marseille.

Cette quadragénaire, mère de famille, a été entendue mercredi matin sous le régime de la garde à vue. A la suite de son interrogatoire, le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour "homicides et blessures involontaires".

L'enquête est désormais confiée à deux magistrats instructeurs du pôle accidents collectifs de Marseille, qui "devraient" probablement prononcer la mise en examen de la conductrice à l'issue de son interrogatoire de première comparution mercredi en fin d'après-midi, au tribunal de grande instance de Perpignan.

Le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire et "l'interdiction de conduire tout véhicule", a précisé M. Tarabeux.

Blessée lors de la catastrophe, la conductrice avait déjà été entendue brièvement au lendemain de l'accident et avait assuré que les barrières du passage à niveau étaient levées lors de l'accident.

Mais les "constatations matérielles" vont "plutôt dans le sens d'une barrière (du passage à niveau) fermée", avait indiqué mardi le procureur de Marseille. Le conducteur du TER assure, lui aussi, que les barrières étaient fermées.

A 16H03, le 14 décembre, le car de ramassage scolaire, avec à son bord 23 collégiens avait été percuté à un passage à niveau à Millas par un TER qui roulait à 75 km/h, pour une vitesse autorisée de 100 km/h.

Parallèlement aux avancées de l'enquête, l'heure est au deuil dans le village de Saint-Féliu-d'Avall, où une chapelle ardente a été aménagée mercredi pour les six enfants morts.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.