Accéder au contenu principal
ESPAGNE

Élections en Catalogne : courte mais précieuse victoire des indépendantistes

Les membres du parti de Carles Puigdemont, Ensemble pour la Catalogne, le 21 décembre.
Les membres du parti de Carles Puigdemont, Ensemble pour la Catalogne, le 21 décembre. Javier Soriano, AFP
2 mn

Les Catalans ont redonné de justesse la majorité absolue des sièges du Parlement à la coalition séparatiste. Mais les tractations s’annoncent tendues car dans le même temps le parti unioniste Ciudadanos est devenu le parti majoritaire.

Publicité

Les Catalans étaient appelés aux urnes, jeudi 21 décembre, dans le cadre d’élections régionales exceptionnelles convoquées par le gouvernement espagnol, deux mois après la proclamation d'une République de Catalogne mort-née, qui a ébranlé le royaume.

  • Après un dépouillement à 99 % des voix, les indépendantistes catalans ont retrouvé la majorité absolue dont ils disposaient avant la déclaration unilatérale d'indépendance, qui avait provoqué leur destitution.
  • Les trois listes séparatistes ont obtenu, ensemble, 70 sièges sur 135, deux de plus que la majorité absolue au parlement régional. Le parti de l’ancien président Carles Puigdemont, Ensemble pour la Catalogne, aura 34 députés.
  • Le parti anti-indépendance Ciudadanos a remporté le plus grand nombre de sièges avec 37 élus, 12 de plus qu’aux dernières élections de 2015.
  • La mobilisation est historique en Catalogne : 81,95 % des 5,5 millions d’électeurs se sont rendus aux urnes, soit une augmentation de plus de sept points par rapport à la consultation déjà record de 2015.

      Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

      Page non trouvée

      Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.