Accéder au contenu principal
Dans la presse

Vu de Madrid, l'indépendance signifierait "la mort de la Catalogne"

À la une de la presse internationale ce vendredi 22 décembre, les indépendantistes qui conservent la majorité en Catalogne, même si Ciudadanos devient le premier parti de la région. Le bras de fer entre la Pologne et l'Union Européenne. Les réactions des journaux israéliens au vote de l'ONU contre Washington. Et 17 bonnes choses qui sont arrivées en 2017.

Publicité

La Vanguardia salue un "triomphe historique" de Ciudadanos, Ara prend acte du recul des partis traditionnels, El Periodico voit en Ines Arrimadas, la leader de Ciudadanos, une "Khaleesi orange". Face à tous ces quotidiens catalans, El Mundo, édité à Madrid, estime que la voie indépendantiste signifie "la mort de la Catalogne".

Courrier International s'inquiète, lui, du "climat de guerre" décrit par les médias polonais dans le bras de fer qui oppose Varsovie à Bruxelles alors que la Commission européenne a ouvert une procédure contre le pays d'Europe centrale. Rzeczpospolita, journal proche des idées conservatrices du gouvernement, évoque même un possible "Polexit", un départ de la Pologne de l'Union Européenne...

Après le rejet massif à l'ONU de la décision américaine sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, la presse israélienne réagit ; The Jerusalem Post estime que les dollars américains n'ont pas suffi à acheter les votes. Pour Haaret'z, le résultat signe une défaite personnelle pour Donald Trump.

Enfin, The Washington Post compile "17 bonnes choses qui sont arrivées en 2017". Dans la liste, on retouve pêle-mêle la condamnation de Ratko Mladic, les fiancailles du prince Harry, la victoire d'Emmanuel Macon à la présidentielle ou encore la première barbie qui porte un foulard islamique.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.