Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Attractivité : le concours de beauté de l’économie

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Khashoggi : quelles conséquences économiques pour l'Arabie saoudite ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Quand la Chine 'rééduque' ses musulmans"

En savoir plus

Découvertes

En 2017, les trois plus gros succès du box-office américain sont des films portés par des femmes

© Walt Disney Pictures / WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND RATPAC ENTERTAINMENT, LLC / The Walt Disney Company

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 27/12/2017

Si l’industrie cinématographique rechigne encore parfois à faire une place aux femmes, le box-office 2017 aux États-Unis est la preuve que les spectateurs, eux, aiment suivre les aventures d’héroïnes diverses.

Who run the box-office ? Girls.

L’année cinématographique a été marquée par de nombreux films au casting féminin, qu’on a aimé comme "Les Figures de l’ombre" ou détesté comme "Ghost in the shell". Et cela se reflète au box-office. Aux États-Unis, on connaît désormais le top 3 des films à succès de 2017 et tous ont un point commun : ils sont portés par un rôle féminin.

VOIR AUSSI : Avant "Girls Trip", jamais un film 100 % afro-américain n’avait dépassé les 100 millions de dollars au box-office

Ainsi, les trois blockbusters ayant rapportés le plus d’argent (entre 400 et 500 millions de dollars) sur le territoire américain sont, dans cet ordre, "La Belle et la Bête" avec Emma Watson, "Star Wars : Les Derniers" avec Daisy Ridley et "Wonder Woman" avec Gal Gadot. "Les films plus conventionnels centrés sur des personnages masculins comme 'La Momie', 'Transformers : The Last Knight' et 'Le Roi Arthur : La légende d’Excalibur' n’ont pas brillé", écrit un journaliste de Forbes.

"Toute notre vie, on a vu des mecs blancs en héros de ces films"

Alors que l’industrie hollywoodienne peine encore trop souvent à faire une place aux femmes devant et derrière la caméra, ce box-office est la preuve que les spectateurs américains sont, eux, bien amateurs d’aventures conjuguées au féminin. Interrogé par le site Madmoizelle à ce sujet, le réalisateur de "Star Wars : Les Derniers Jedis" Rian Johnson soutenait : "Toute notre vie, on a vu des mecs blancs en héros de ces films, alors rien que pour avoir un peu de nouveauté, rien que pour voir des choses intéressantes, explorons de nouveaux territoires, trouvons de nouveaux types de héros et d’héroïnes à encourager."

Bon, en France, le tableau n’est pas tout à fait le même. Le box-office de 2017 est bien moins féminin puisque les trois longs-métrages les plus vus en nombre d’entrées sont, dans cet ordre, le film d’animation "Moi, moche et méchant", la comédie "RAID Dingue" de et avec Dany Boon, et enfin "Valérian et la Cité des Mille Planètes" où Cara Delevingne joue une co-héroïne badass. En comparaison, "La Belle et la Bête" n’arrive qu’à la huitième place, "Star Wars : Les Derniers Jedis" à la dix-septième, et "Wonder Woman" n’est pas dans le top 20.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 27/12/2017