Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Lambert Wilson : "Les changements climatiques ont un impact sur l’Homme"

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Allemagne : Angela Merkel à l'offensive pour sauver l'économie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jamal Khashoggi : "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi : le début de la fin pour MBS ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon divise la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, la peur du vide ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Jérusalem : la station de train près du mur des Lamentations portera le nom de Trump

© Thomas Coex, AFP | Le mur des Lamentations à Jérusalem, le 5 décembre 2017, avec le dôme de la mosquée al-Aqsa en arrière-plan.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/12/2017

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël n'a pas fini de faire des vagues. Son nom sera ainsi donné à la station de train prochainement construite à proximité du mur des Lamentations.

Israël va donner le nom de Donald Trump à la station de train qui doit être construite près du mur des Lamentations, haut lieu du judaïsme situé dans la Vieille ville de Jérusalem.

Le ministre des Transports Israël Katz a décidé, mardi 26 décembre, d'adopter les recommandations d'un comité visant à prolonger jusque dans le quartier juif de la Vieille ville la future ligne à grande vitesse entre Tel-Aviv et Jérusalem, et à établir une station à quelques dizaines de mètres du mur des Lamentations, ont indiqué ses services dans un communiqué consulté mercredi par l'AFP.

>> À lire : Israélienne, palestinienne ou internationale, quel statut pour Jérusalem ?

Cet arrêt s'appellera "Donald John Trump", a décidé le ministre, "en raison de sa décision historique et courageuse de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'État d'Israël et de sa contribution au renforcement du statut de Jérusalem comme capitale du peuple juif et de l'État d'Israël".

Le mur des Lamentations est situé dans le quartier juif de Jérusalem-Est, directement en contrebas de l'esplanade des Mosquées. L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam, et le site le plus sacré pour les juifs, qui le révèrent sous le nom de Mont du Temple.

La nouvelle ligne de train doit relier les deux principales villes du pays en moins d'une demi-heure en 2018. Le coût de la ligne de 56 kilomètres, qui desservira la ville de Modiin et l'aéroport Ben Gourion, est estimé à 7 milliards de shekels (1,69 milliard d'euros), selon le ministère.

Avec AFP

Première publication : 27/12/2017

  • ONU

    Statut de Jérusalem : l'ONU condamne à une large majorité des votants la décision américaine

    En savoir plus

  • LIBAN

    Statut de Jérusalem : de nouveaux heurts meurtriers ont opposé Palestiniens et forces israéliennes

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    La Ligue arabe demande à Washington d'annuler sa décision sur Jérusalem

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)