Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Asie - pacifique

Des dizaines de morts dans des explosions contre un centre culturel chiite à Kaboul

© Shah Marai, AFP | Des membres des forces de sécurité afghanes se tiennent près de l'endroit où ont eu lieu plusieurs explosions jeudi 28 décembre 2017, à Kaboul.

Vidéo par Florence GAILLARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2017

Au moins 40 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans des explosions près d’une mosquée et des bureaux d’un média jeudi, à Kaboul. L'organisation État islamique a revendiqué l'attaque.

Au moins 40 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d’autres blessées dans plusieurs explosions qui ont frappé un centre culturel chiite jeudi 28 décembre à Kaboul.

L'attentat, revendiquée par l'organisation de l'État islamique (EI) via son agence de propagande, a aussi frappé l'Afghan voice agency, un média situé à proximité du centre culturel.

Selon le ministre de l’Intérieur, Nasrat Rahimi, "la cible de l'attaque était le centre culturel Tabayan. Une cérémonie s'y tenait à l'occasion du 38e anniversaire de l'invasion soviétique en Afghanistan quand une [première] explosion s'est produite".

Cette explosion a été suivie de deux autres, de moindre importance, qui n'ont pas fait de victimes, a-t-il ajouté.

La plupart des blessés souffrent de brûlures

Le porte-parole du ministère de la Santé Waheed Majroh a fait état de 41 morts, dont quatre femmes et deux enfants. Huit femmes figuraient également parmi les 84 blessés, dont la plupart "souffrent de brûlures", les autres étant des hommes, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Une commission enquêtera sur "de possibles négligences de policiers" qui "ont pu permettre aux terroriste d'attaquer le centre", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Najib Danish, lors d'un point presse, durant lequel il a indiqué que "les organisateurs n'avaient pas informé" les autorités de l'événement.

Les attentats se multiplient dans la capitale afghane. Cet attentat est le plus sanglant depuis celui ayant visé une mosquée chiite en octobre dernier, qui avait fait 56 morts et 55 blessés. Une action également revendiquée par l'EI. En novembre, une télévision privée avait été prise pour cible. L'attaque revendiquée par l'EI avait fait plusieurs morts.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/12/2017

  • AFGHANISTAN

    Afghanistan : l'EI revendique l'attaque d'un centre de formation militaire de Kaboul

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Statut de Jérusalem : l’Asie musulmane manifeste après la décision de Donald Trump

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    En Afghanistan, la production d'opium continue d'exploser

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)