Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie, Salvini et le fantôme fasciste"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Remaniement : "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

Moyen-Orient

Fin du contentieux sur les visas entre Ankara et Washington

© Adem Atlan, AFP | En octobre, l'ambassade des États-Unis à Ankara s'était déclarée "profondément préoccupée" par l'arrestation de son employé.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/12/2017

La Turquie et les États-Unis ont mis fin au contentieux qui les opposait sur la question de l'octroi de visas après l'arrestation d'employés locaux de l'ambassade américaine en Turquie dans le cadre de l'état d'urgence.

C'est officiellement la fin de la guerre des visas entre les États-Unis et la Turquie. Les missions consulaires américaines en Turquie vont reprendre en totalité la délivrance de visas, a annoncé jeudi 28 décembre l'ambassade américaine à Ankara, tandis que l'ambassade de Turquie à Washington annonçait, en réponse, une levée de toutes les restrictions sur l'octroi de visas à des ressortissants américains.

La Turquie a "donné des assurances à haut niveau" à Washington, et en conséquence, le département d'État américain est "confiant que la situation sécuritaire s'est suffisamment améliorée pour permettre la reprise totale de la délivrance de visas en Turquie", selon l'ambassade dans un communiqué, qui ne précise pas la date de l'entrée en vigueur de cette mesure.

La délivrance de visas avait été suspendue début octobre après l'arrestation d'un employé turc à la mission américaine d'Istanbul. L'ambassade des États-Unis s'était alors déclarée "profondément préoccupée" par l'arrestation de son employé. L'homme avait été accusé de liens avec le mouvement du prêcheur Fethullah Gülen, réfugié aux États-Unis et accusé par Ankara d’avoir fomenté à distance le coup d’État avorté, le 15 juillet 2016, contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/12/2017

  • DIPLOMATIE

    Guerre des visas entre les États-Unis et la Turquie

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Accord sur les visas : Ankara accuse l'UE d'humilier la Turquie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Exemption de visas : l'UE veut d'abord des garanties de la Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)