Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pascal Blanchard : "La domination des terres s'accompagne de celle des corps"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les robots envahissent nos entreprises

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la candidate libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

Découvertes

À Hong Kong, un architecte construit des petits appartements dans des tuyaux

© OPod Tube Housing by James Law Cybertecture

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 29/12/2017

Nettement plus original qu'un studio sous les toits à Paris.

Pour utiliser les espaces inoccupés entre les immeubles de Hong Kong, l'architecte James Law a créé l'OPod, un appartement construit dans un ancien tuyau d'eau en béton. 

VOIR AUSSI : Tikku, le "micro-appartement" qui tient sur une place de parking et qui veut révolutionner l’urbanisme

À Hong Kong, les logements sont ultra saturés depuis plusieurs années et cette crise a déjà poussé plusieurs architectes à imaginer de nouvelles solutions d'urbanisme. C'est le cas de James Law, qui a eu l'idée de construire de petits appartements à l'intérieur de tuyaux d'eau, avec juste ce qu'il faut pour vivre dedans. 

"Parfois, il y a des espaces disponibles entre deux immeubles, qui sont assez étroits, donc ce n'est pas évident d'y construire un nouveau bâtiment. On pourrait y insérer des OPods, et utiliser cet espace", explique James Law au média Quartz. Une idée originale, qui pourrait en effet rendre service à un bon nombre d'habitants de la région, si elle est validée par le gouvernement.  

L'entreprise hongkongaise Markbox avait déjà présenté cette année un projet de logements construits à l'intérieur de container, un peu plus spacieux que ceux de James Law, mais moins faciles à insérer dans les espaces vacants. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 29/12/2017