Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Lambert Wilson : "Les changements climatiques ont un impact sur l’Homme"

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Allemagne : Angela Merkel à l'offensive pour sauver l'économie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jamal Khashoggi : "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi : le début de la fin pour MBS ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon divise la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, la peur du vide ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins 14 morts dans un incendie à Bombay

© Indranil Mukherjee, AFP | Une vue du bâtiment où l'incendie s'est déclaré, vendredi 29 décembre 2017, à Bombay.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/12/2017

Un nouvel incendie en Inde a coûté la vie dans la nuit de jeudi à vendredi à au moins 14 personnes. Le feu a débuté dans un restaurant de Bombay situé au dernier étage d'un complexe abritant restaurants, commerces et hôtels.

Au moins 14 personnes ont péri, dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 décembre, dans un incendie d'un bâtiment de Bombay, en Inde, sur le toit duquel une fête avait lieu, a annoncé la police.

Le feu a débuté peu après minuit dans un restaurant du dernier étage du Kamala Mills, un complexe abritant restaurants, commerces et hôtels, avant de se propager rapidement à deux bars situés à proximité, ravageant tout le bâtiment en une demi-heure, selon divers médias.

Onze des victimes sont des jeunes femmes qui participaient à une fête d'anniversaire. Les médecins ont précisé que beaucoup avaient péri asphyxiées en tentant d'échapper aux flammes. Une dizaine de personnes ont aussi été hospitalisées, dont deux dans un état grave.

Des incendies très fréquents en Inde

Une femme qui se trouvait dans ce bâtiment a raconté les tentatives de fuites désespérées. "Il y a eu une bousculade et quelqu'un m'a poussée", a relaté sur Twitter Sulbha Arora. "Les gens me couraient dessus, alors que le plafond en flammes s'effondrait. Je ne sais toujours pas comment j'en suis sortie vivante."

Des images filmées dans la nuit par des chaînes de télévision montraient un ballet d'ambulances et de camions de pompiers dans les environs de ce bâtiment en proie à d'énormes flammes orange.

Le président indien Ram Nath Kovind a présenté ses condoléances sur Twitter. Les incendies accidentels sont très courants en Inde, en raison de règles de sécurité très faibles et de l'absence de contrôles. Il y a quelques semaines, un incendie à Bombay avait tué douze ouvriers pendant leur sommeil.

Avec AFP

Première publication : 29/12/2017

  • INDE

    L'Inde deviendra la 5e puissance économique mondiale en 2018

    En savoir plus

  • INDE

    En Inde, Rahul Gandhi devient président du parti du Congrès

    En savoir plus

  • INDE

    À New Delhi, les autorités pulvérisent de l'eau pour réduire la pollution

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)