Accéder au contenu principal

Syrie : deux fosses communes découvertes près de Raqqa

Les forces syriennes déterrant des corps dans l'ouest de la province de Raqqa, le 30 décembre.
Les forces syriennes déterrant des corps dans l'ouest de la province de Raqqa, le 30 décembre. Goerges Ourfalian, AFP

Deux charniers contenant des dizaines de corps de civils et de militaires syriens assassinés par l'organisation État islamique ont été découverts vendredi dans la province de Raqqa, l'ancien fief des jihadistes.

PUBLICITÉ

Deux fosses communes contenant des dizaines de corps de civils et de militaires syriens assassinés par les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont été découvertes, vendredi 30 décembre, dans l'ouest de la province de Raqqa, a indiqué l'agence officielle syrienne Sana.

Les corps ont été déterrés sur la base d'informations fournies par la population près de la localité de Wawi, située dans le nord de la Syrie, a précisé l'agence. Les opérations pourraient durer "plusieurs jours, en raison de la vaste superficie des deux fosses communes", selon une source au sein de la défense civile syrienne.

>> À voir : À Raqqa, libérée mais anéantie, les rescapés sont sous le choc

L'EI s'est rendu coupable de multiples exactions dans les territoires dont il s'était emparé à partir de 2014, orchestrant exécutions de masse, décapitations et autres atrocités.

En décembre 2014, les corps de 230 personnes exécutées par l'EI ont été découverts dans une fosse commune dans la province de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie. En juin 2015, les jihadistes ont tué en trois jours plus de 200 civils, dont des femmes et des enfants, dans la ville de Kobané (nord), avant d'être repoussés par des forces kurdes.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.