Accéder au contenu principal
Le débat

Manifestations en Russie : le prétexte de la corruption? (Partie 2)

Capture d'écran France 24

En Russie, des manifestations d'une rare ampleur ont essaimé dimanche 25 mars à travers tout le pays. À un an de l'élection présidentielle, elles entendaient dénoncer la corruption du pouvoir et demander la démission du Premier ministre, Dmitri Medvedev. Au total, plus de mille participants ont été arrêtés, dont Alexeï Navalny, avocat et chef de file de la contestation, qui entend se présenter face à Poutine en 2018. Quel est son positionnement ? Son mouvement peut-il s'intensifier ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.