Accéder au contenu principal

Pékin interdit totalement le commerce de l'ivoire

L'ivoire est très recherché en Chine, où il a pu atteindre jusqu'à 1 050 euros le kilo.
L'ivoire est très recherché en Chine, où il a pu atteindre jusqu'à 1 050 euros le kilo. Anthony Wallace, AFP

L'interdiction du commerce d'ivoire est entrée en vigueur lundi 1er janvier en Chine, a annoncé Pékin. Le pays, autrefois premier marché de destination pour les défenses de contrebande, a vu sa demande fortement chuter ses dernières années.

PUBLICITÉ

"À partir d'aujourd'hui, l'achat et la vente d'ivoire et de produits de l'ivoire par les marchés, les magasins et les commerçants est hors-la-loi" en Chine, a déclaré lundi 1er janvier le ministère chinois des Forêts sur son compte Weibo. L'interdiction, annoncée dès fin 2016, porte également sur le commerce en ligne et sur les souvenirs achetés à l'étranger.

L'agence officielle Chine nouvelle affirme qu'une interdiction partielle du commerce de l'ivoire avait déjà entraîné une baisse de 80 % des saisies entrant dans le pays. Les prix en Chine de l'ivoire brut sont aussi en baisse de 65 %, selon l'agence. En mars dernier, 67 ateliers et magasins impliqués dans ce commerce avaient fermé et 105 autres sont censés le faire dimanche.

L'ivoire est très recherché en Chine, où il a pu atteindre jusqu'à 1 050 euros le kilo, étant considéré comme le symbole d'un statut social élevé. La forte demande du pays a alimenté le massacre de dizaines de milliers d'éléphants africains par an.

Le braconnage a vu la population d'éléphants baisser en dix ans de 110 000 animaux à 415 000, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.