Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine présente un projet de site dédié à l'intelligence artificielle à Pékin

© Manjunath Kiran, AFP | Des particiants à un congrès sur l'intelligence artificielle, à Bangalore, en Inde, le 4 avril 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/01/2018

La Chine affiche son ambition de devenir leader en matière d'intelligence artificielle en créant un site spécialement dédié à l'IA à Pékin. La capitale a notamment dévoilé des projets concernant les voitures sans conducteur.

Pékin, nouvelle capitale de l’intelligence artificielle ? Un site dédié à l'intelligence artificielle (IA) doit être construit dans la capitale chinoise, rapporte mercredi 3 janvier l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Le pays ne cache pas son ambition de devenir un leader mondial en la matière d'ici 2025.

Le site accueillera jusqu'à 400 entreprises et aura une production annuelle estimée à 50 milliards de yuans (6,38 milliards d'euros), précise Chine nouvelle, citant un rapport des autorités du district de Mentougou de Pékin.

Zhongguancun Development Group, le promoteur de ce projet de 13,8 milliards de yuans (1,76 milliard d'euros), prévoit de s'associer avec des universités étrangères pour construire un laboratoire d'IA de "niveau national", ajoute Chine nouvelle.

Zhongguancun Development Group et les représentants du district de Mentougou n'ont pas pu être contactés dans l'immédiat pour un commentaire.

Tensions avec Washington

La Chine met les bouchées doubles dans le domaine de l'IA sur fond de recrudescence des tensions avec les États-Unis concernant l'usage de ces technologies à des fins militaires.

Pékin veut que ce secteur particulier génère au niveau local plus de 150 milliards de yuans de chiffre d'affaires d'ici 2020 et 400 milliards de yuans d'ici 2025, selon le Conseil d'État.

La Chine a dévoilé l'an dernier une série de projets visant à renforcer la formation, l'investissement et la recherche dans l'intelligence artificielle, exhortant les entreprises privées, publiques et militaires à coopérer sur des objectifs nationaux.

Des voitures sans conducteur

Un domaine qui attire également les entreprises étrangères. Le mois dernier, Alphabet, la maison mère de Google, a annoncé son intention de mettre sur pied une équipe de recherche basée à Pékin, ciblant ainsi les talents locaux, en dépit du "pare-feu" chinois qui bloque son moteur de recherche.

Le nouveau site veut attirer les entreprises travaillant sur les masses de données informatiques ("big data"), l'identification biométrique, l'apprentissage automatique et l'informatique dématérialisée ("cloud"), dit encore Chine nouvelle.

La municipalité de Pékin a également dévoilé récemment des projets dans la conduite autonome avec la construction d'une zone à la périphérie destinée à tester et développer des voitures sans conducteur.

Avec Reuters

Première publication : 03/01/2018

  • INTERNET

    Tay ou les inévitables dérives racistes de l’intelligence artificielle

    En savoir plus

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

    Go : “AlphaGo a fait preuve de qualités humaines” selon le triple champion de France

    En savoir plus

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

    Jeu de go : le champion du monde remporte enfin une victoire contre l'ordinateur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)