Accéder au contenu principal

La tempête Eleanor fait un mort et vingt-six blessés en France

La tempête Eleanor a privé quelque 225—000 foyers d'électricité, selon Enedis.
La tempête Eleanor a privé quelque 225—000 foyers d'électricité, selon Enedis. François Lo Presti, AFP

La tempête Eleanor, qui s'est abattue mercredi sur l'ouest de l'Hexagone avec des vents à 140 km/h, continue sa route avec des vents violents vers la Corse et les Alpes.

PUBLICITÉ
  • La Bretagne, la Manche, le Nord et la région parisienne ont été balayés, mercredi 3 janvier, par la tempête Eleanor qui se dirige désormais vers le Nord-Est, avec des rafales à 140 km/h.
     
  • Un skieur est mort après la chute d'un arbre dans la station de Morillon, en Haute-Savoie, selon les gendarmes. Au plan national, au moins 26 personnes ont été blessées et, parmi elles, quatre se trouvent dans un état préoccupant, selon le ministère de l'Intérieur. À Paris, la tour Eiffel a été fermée au public, tandis que le trafic aérien a été temporairement suspendu aux aéroports de Bâle-Mulhouse et Strasbourg, avant d'être rétabli.
     
  • Quelque 225 000 foyers ont été privés d'électricité, selon Enedis. Après avoir touché la Normandie, la Picardie et l'Île-de-France, les coupures de courant concernaient en début d'après-midi les régions de l'Est, avec 70 000 foyers sans courant électrique en Alsace et en Franche-Comté, 40 000 en Lorraine et 25 000 en Bourgogne.
     
  • Selon Météo France, cette quatrième tempête de l'hiver est "d'intensité comparable" pour le vent à Carmen, sauf pour la Corse et la montagne, où elle sera d'une "force peu commune".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.