Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Découvertes

La Norvège teste des routes qui s'éclairent lors du passage des voitures

© Bjørn Nyland/Youtube

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 03/01/2018

La municipalité norvégienne de Hole a troqué les éclairages classiques contre de nouvelles lampes LED qui ne se déclenchent que lors du passage des voitures, vélos et autres passants. Un moyen plus écologique d'assurer la sécurité des habitants.

Combiner sécurité et écologie : c'est le pari que s'est lancé la ville de Hole, en Norvège. Désormais, sa route 155 est seulement éclairée la nuit lorsqu'une voiture arrive. Grâce à un système de radar, les lumières s'allument et s'éteignent sans aucune intervention humaine. Si personne ne s'y aventure, les ampoules des lampadaires ne fonctionnent qu'à 20 % de leur capacité. 

VOIR AUSSI : À Londres, des bus carburent maintenant au café

Dans une vidéo, le youtubeur et passionné d'automobile Bjørn Nyland a testé ce système, et rapporte que ce changement permettrait d'économiser 2 100 kWh par semaine, ce qui équivaut à environ 30 heures d'ordinateur, 9 heures de télévision ou 47 jours de charge de téléphone. Cet investissement de la municipalité devrait être rentabilisé d'ici quatre ans et demi environ.

[scald=63636:article_details]

En France, par exemple, la consommation totale d'électricité liée à l'éclairage est de 56 TW à l'heure, soit 5,6 tonnes de CO2. Selon l'UNEP (United Nations Environment Program), le "passage aux nouvelles technologies de l'éclairage", comme celle utilisée par la ville de Hole, permettrait d'économiser 140 milliards de dollars et de réduire les émissions de CO2 de 580 millions de tonnes par an.

Prendre exemple sur la Norvège pourrait donc s'avérer une bonne idée. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le pays scandinave fait ses preuves en matière d'environnement : c'est déjà le leader mondial de l'électrification du transport routier, avec l'objectif de ne vendre plus que des véhicules zéro émission dès 2025. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 03/01/2018