Accéder au contenu principal
Dans la presse

Erdogan en visite à Paris : "Le déjeuner qui fait grincer"

Dans cette revue de presse française du 5 janvier, les journaux portent des regards critiques sur la visite du président turc à Paris, mais aussi la publication par Le Figaro d'une carte des cibles potentielles des "zadistes", et Sébastien Loeb veut gagner le Dakar.

Publicité

Pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, la venue du président turc Recep Tayyip Erdogan à Paris, pour être reçu par Emmanuel Macron, c’est "le déjeuner qui fait grincer". L'Humanité ne s’embarrasse pour sa part d’aucune précaution diplomatique et titre : "Entre deux purges, Erdogan fait escale à Paris". Pour L'Opinion, entre le président français et son homologue turc, il y a "des valeurs divergentes mais des intérêts convergents".

Le Figaro consacre sa une aux zad, les "zones à défendre". Selon le journal, alors que le gouvernement s’apprête à faire évacuer la zone réservée au projet d’aéroport nantais à Notre-Dame-des-Landes, les services de renseignement estiment que cinquante projets, généralement inconnus du grand public, sont dans le collimateur des contestataires zadistes. En somme, "derrière l’épouvantail de Notre-Dame-des-Landes se cache un épais maquis de projets contestés à travers le territoire".

Et puis, à la une de L'Équipe, le pilote Sébastien Loeb est face à sa "dernière chance" de remporter le Dakar, dont c'est cette année la 40e édition. L’ancien champion du monde des rallyes participe pour la 3e fois au célèbre rallye-raid, qui débute samedi 6 janvier au Pérou. Ce sera le dernier de Peugeot et sans doute le dernier de Sébastien Loeb, qui ne devrait pas retenter sa chance avec un autre constructeur.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.