Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

Découvertes

Regarder un T-Rex orchestrer le thème de "Jurassic Park", un moment de satisfaction intense garanti

© Ross Overacker/YouTube

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 05/01/2018

C'est comme si, après toutes ces années, les éléments naturels s'harmonisaient enfin.

Il suffit parfois de peu de choses pour nous procurer un sentiment de plénitude complète. Par exemple, d’un chef d’orchestre déguisé en dino qui dirige le thème de "Jurassic Park".

VOIR AUSSI : Un dinosaure récemment découvert a été nommé Zuul en hommage au monstre de "Ghostbusters"

Ce spectacle intense s’est déroulé en mars dernier, lors d’un concert du Colorado Symphony Chorus intitulé "A symphonic tribute to Comic Con: the Tetralogy". Christopher Dragon, son chef d’orchestre (un nom comme ça, ça ne s’invente pas), avait donc pris l’initiative d’enfiler un costume de T-Rex spécialement pour le thème culte de "Jurassic Park" de Steven Spielberg, composé par John Williams en 1992.

À l’époque, Janelle Bowen, une spectatrice, avait partagé sur Twitter un extrait vidéo de la performance, mais personne n’avait alors pris la mesure de la chose (lorsque nous l'avons découvert jeudi soir, 49 personnes l’avaient visionné).

Près de dix mois plus tard, il a suffi qu’une autre internaute repartage les images pour que le Net entier, ou presque, s'en émeuve. Résultat, 3,45 millions de vues, près de 85 000 retweets. Ainsi est faite la dure loi d’Internet.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 05/01/2018