Accéder au contenu principal

Manifestations au Soudan contre l'envolée des prix du pain

Un boulanger en plein travail dans son commerce de Khartoum, la capitale du Soudan, le 5 janvier 2018.
Un boulanger en plein travail dans son commerce de Khartoum, la capitale du Soudan, le 5 janvier 2018. Ashraf Shazly, AFP

Des manifestations ont eu lieu ce week-end au Soudan pour protester contre la hausse des prix du pain, après une décision du gouvernement. Des affrontements avec la police ont causé la mort d'un lycéen.

Publicité

Des Soudanais manifestent depuis samedi 6 janvier dans le centre du pays contre l'envolée des prix du pain. Dimanche, les manifestations se sont tendues et un lycéen a été tué à Geneina, selon les autorités locales.

Protestations anti-gouvernementales

La veille, les prix du pain ont quasiment doublé. En cause: l'augmentation des prix par les producteurs de farine, après la décision du gouvernement d'arrêter les importations de céréales et de permettre à des sociétés privées de le faire.

"Vous citoyens, réclamez vos droits", scandaient de nombreux étudiants à Sennar (centre du pays), rejoints par des habitants. La police a tiré du gaz lacrymogène pour mettre fin à la protestation, dans le quartier commerçant de la ville.

Les principaux groupes d'opposition avaient appelé à des protestations anti-gouvernementales pacifiques à travers le pays. "La seule façon de vaincre ce régime est d'aller dans la rue et manifester pour retrouver la dignité des Soudanais et leurs libertés", a indiqué le parti communiste Umma.

L'économie soudanaise en berne

Les prix de l'alimentation et du carburant n'ont fait qu'augmenter depuis l'an dernier, le gouvernement ayant décidé de réduire ses subventions pour tenter de donner un coup de pouce à l'économie.

La croissance soudanaise est à la peine depuis des années, tirée vers le bas par des déficits budgétaires à répétition, une forte inflation (environ 37 %) et des sanctions économiques américaines imposées depuis 1997, partiellement levées en octobre dernier.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.