Accéder au contenu principal

Les organisateurs du Dakar veulent faire revenir un rallye en Algérie

Le Finlandais Ari Vatanen sur Citroên ZX franchit une dune, le 6 janvier 1993, au cours de la deuxième étape du rallye Paris-Dakar, entre Beni Ounif et El Golea, en Algérie.
Le Finlandais Ari Vatanen sur Citroên ZX franchit une dune, le 6 janvier 1993, au cours de la deuxième étape du rallye Paris-Dakar, entre Beni Ounif et El Golea, en Algérie. Eric Feferberg, AFP

Les organisateurs du rallye Dakar ont entrepris des démarches pour créer une course en Algérie, vingt-cinq ans après le départ du mythique rallye-raid depuis ce pays qui en fut longtemps une étape majeure.

PUBLICITÉ

Vingt-cinq ans après le départ du Paris-Dakar d'Algérie, une nouvelle course pourrait être organisée dans le pays. Selon les autorités algériennes, des démarches ont été entreprises dans ce sens par les organisateurs du Dakar.

Le groupe français Amaury Sport Organisation (ASO) veut "organiser un rallye de six jours en Algérie en 2018", a déclaré le ministre de la Jeunesse et des sports El Hadi Ould Ali, assurant que les organisateurs leur avaient "transmis une demande officielle" en ce sens. Une délégation d'ASO est attendue en février à Alger pour discuter du projet, a poursuivi le ministre, sans donner d'autres détails.

"Remettre un pied en Afrique"

Selon le journal en ligne TSA (Tout sur l'Algérie) qui indique avoir pu consulter un document adressé aux autorités algériennes par ASO, ce dernier veut organiser en Algérie "un Dakar Series", sous la forme d'un "rallye professionnel et amateur de six jours, à partir de septembre 2018".

Les Dakar Series, mini-rallye-raids, ont été crées par ASO comme des épreuves "satellites" du Dakar, après l'annulation de l'édition 2008 du rallye. Depuis leur création, des épreuves des Dakar Series ont eu lieu en Europe centrale, en Asie et en Amérique latine. "Le Dakar Series Algérie serait l'opportunité unique, pour la famille Dakar, de remettre un pied en Afrique après dix ans de présence en Amérique du Sud", écrit ASO dans le document remis aux autorités algériennes, selon TSA.

Un retour aux sources

L'Algérie a été longtemps une étape majeure du "Dakar" : durant ses 10 premières éditions (1979-1988) le rallye s'intitulait le "Paris-Alger-Dakar" et la capitale algérienne était la porte d'entrée de la course sur le continent africain. Le rallye avait ensuite quitté l'Algérie. Il y est brièvement revenu, pour la dernière fois, lors de son édition 1993 pour plusieurs étapes dans le sud du pays.

Le "Dakar" a définitivement quitté le continent africain depuis l'annulation de l'édition 2008 en raison de menaces terroristes le visant en Mauritanie.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.