Accéder au contenu principal
AUSTRALIE

Australie : premières unions après la légalisation du mariage homosexuel

Le sprinter australien, Craig Burns, et son compagnon, Luke Sullivan, lors de leur mariage, le 9 janvier 2018.
Le sprinter australien, Craig Burns, et son compagnon, Luke Sullivan, lors de leur mariage, le 9 janvier 2018. Patrick Hamilton, AFP
3 mn

Les premiers mariages entre personnes du même sexe ont été célébrés mardi en Australie. La loi avait été adoptée en décembre 2017.

Publicité

Les premiers couples à profiter de la nouvelle loi australienne autorisant le mariage entre personnes du même sexe se sont dit oui, juste après minuit mardi 9 janvier.

Des couples homosexuels australiens désireux de se passer la bague au doigt s'étaient empressés dès samedi de déclarer leur intention de se marier, alors que la nouvelle loi australienne entre en vigueur à peine 24 heures après son adoption par une très large majorité au Parlement.

Pour marquer ce moment historique, les bureaux d'état-civil de certaines régions du pays avaient exceptionnellement accepté les nouvelles demandes de mariage samedi, alors qu'ils ne sont normalement ouverts que pour les mariages. Les couples du même sexe qui s'étaient déjà mariés à l'étranger ont également vu leur union officiellement reconnue dès samedi.

"Un progrès dans l’égalité des droits"

"Nous nous sentons très chanceux d'avoir pu être parmi les premiers couples du même sexe à se marier en Australie", a ainsi témoigné Craig Burn, athlète de 29 ans qui a épousé son compagnon. "Par le passé, les gens ne pouvaient pas voter, les femmes ne pouvaient pas voter, c'est donc un progrès dans l'égalité des droits", a-t-il ajouté.

>> À lire sur France 24 : "Australie : un député demande son compagnon en mariage en plein débat parlementaire"

"Ça a été un véritable apprentissage pour nous lorsque Craig nous a dit qu'il était gay, et maintenant que nous le savons, nous ne voudrions pas qu'il soit différent", a aussi réagi Rob Burns, le père de Craig, présent à son mariage avec son épouse Robyn. "Il nous a fallu du temps pour nous y habituer", a-t-il reconnu, estimant qu'il n'était pas surpris par le temps qu'il avait fallu à un "pays conservateur" comme l'Australie pour accepter le changement.

Une ruée vers les mariages

L'Australie était considérée comme en retard sur la réforme du mariage, un nombre croissant de ses pairs internationaux, y compris les États-Unis et l'Irlande, ayant légalisé de telles unions.

La réforme autorisant le mariage homosexuel a reçu vendredi le feu vert de la Couronne britannique, quand le gouverneur général Peter Cosgrove, le représentant en Australie de la reine Elizabeth II, a apposé son paraphe sur le texte. La Chambre des représentants a adopté la loi jeudi à une majorité écrasante. Seuls quatre de ses 150 élus se sont opposés au texte qui avait déjà été voté la semaine précédente au Sénat par 43 voix contre 12.

L'Australie se prépare à une ruée vers les mariages qui devrait générer 650 millions de dollars australiens (426 millions d'euros) au cours de cette année, si une majorité des quelque 50 000 couples homosexuels estimés en font la demande. Le mariage gay est désormais reconnu dans plus de vingt pays, dont seize en Europe.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.