Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Avion russe abattu en Syrie : "un tragique concours de circonstances"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le repas luxueux de Maduro chez "Salt Bae" a un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La star marocaine Saad Lemjarred placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgence à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

Découvertes

Donald Trump s'est félicité de la vente de F-52 à la Norvège mais ces avions n'existent que dans "Call of Duty"

© Andrew Harrer/Bloomberg via Getty Images | Le président américain Donald Trump en conférence de presse à la Maison Blanche, le 10 janvier, avec la Première ministre de la Norvège, Erna Solberg.

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 13/09/2018

Le président américain Donald Trump a fait sensation mercredi en annonçant que les États-Unis d'Amérique avaient livré des chasseurs F-52 à la Norvège. Or ce modèle d'avion n'existe pas IRL.

À chaque jour qui passe son lot de "fake news" de la part de Donald Trump. Mercredi 10 janvier, alors qu'il recevait la Première ministre de la Norvège à la Maison Blanche, le président américain s'est félicité de la livraison d'avions de chasse au pays scandinave, vantant la relation étroite en matière de défense entre Washington et Oslo.

VOIR AUSSI : L'armée américaine s'entraîne au combat dans des tunnels (et la Corée du Nord en serait truffée)

"En novembre, nous avons commencé la livraison des premiers avions de chasse F-52 et F-35", a dit Donald Trump en conférence de presse. "Il y en aura 52 au total et ils en ont déjà livré un certain nombre un peu en avance", a-t-il ajouté. Voilà la vidéo, regardez à partir de 3 min 25 s (en anglais) :

Il a dit F-52 ? S'agit-il d'un nouveau modèle capable de mettre à l'amende les avions russes ? Il s'avère que même les experts n'en ont jamais entendu parler. 

C'est normal.

Le F-52 n'existe en fait que dans "Call of Duty: Advanced Warfare"

Trump s'est en fait emêlé les pinceaux en lisant son texte, explique le Washington Post, qui a repéré cette histoire. Le président américain a associé le nombre 52 au "F" initial des modèles d'avions de chasse de l'armée américaine, comme le F-35 Lightning II. "Sait-il seulement lire ?", s'interrogeaient des confrères, on se repose la question.

Le constructeur américain Lockheed Martin a indiqué dans un communiqué que le gournement norvégien avait jusqu'ici autorisé l'achat de 40 F-35, et en avait déjà réceptionné 10. L'entreprise n'a pas précisé s'il y avait un programme pour construire des F-52.

L'attachée de presse de la Maison Blanche Sarah Huckabee Sander n'a pas souhaité répondre à la question de savoir si Donald Trump était un fan de "Call of Duty". Mais qui sait, Donald Trump est peut-être un gamer ?

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 13/09/2018