Arabie: l'hôtel de Ryad où étaient détenues des personnalités va rouvrir

Ryad (AFP) –

Publicité

Le Ritz-Carlton, grand hôtel de la capitale saoudienne où ont été détenues durant plus de deux mois des personnalités du royaume accusées de corruption, devrait rouvrir ses portes en février, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Une source ayant requis l'anonymat a indiqué à l'AFP que "des préparations sont en cours pour ouvrir en février", mais elle n'a pas fourni d'autres précisions.

Sur son site internet, le palace affiche par ailleurs des chambres disponibles à partir du 14 février.

Plus de 200 princes, ministres, ex-ministres et hommes d'affaires avaient été placés en détention, notamment dans cet hôtel, dans le cadre d'une vaste purge anticorruption lancée le 4 novembre par le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Le Ritz-Carlton est resté fermé au public depuis cette date.

Certaines personnalités ont été relâchées à la suite d'arrangements financiers supervisés par le procureur général d'Arabie saoudite.

D'autres sont encore retenues, dont le prince milliardaire Al-Walid ben Talal, qui détient 95% de Kingdom Holding Co, société ayant des intérêts notamment dans les géants américains Citigroup et Apple.

Les autorités affirment que les malversations présumées au centre d'investigations atteignent 100 milliards de dollars.