Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

Capture d'écran France 24

Au programme du journal de l'Afrique : le non-lieu du parquet de Paris pour les soldats français accusés de viol en Centrafrique. Les juges d'instruction ont estimé qu'on ne pouvait pas exclure que des abus aient été commis mais que "les éléments recueillis ne permettaient pas de prouver la culpabilité des militaires". L'ECPAT, l'association de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants, fera appel de cette décision, a annoncé sur notre plateau Emmanuel Daoud, avocat de l'association.

Publicité

Triste anniversaire au Burkina Faso. Il y a deux ans, Ouagadougou faisait face à la première attaque terroriste du pays. Une attaque qui avait coûté la vie à 30 personnes.

Enfin, l'organisation mondiale de la santé (OMS) craint une épidémie de choléra à Kinshasa. La capitale de la République démocratique du Congo, qui compte quelque dix millions d'habitants, doit faire face à des problèmes d'évacuations des eaux aggravés par les récentes inondations.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.