Accéder au contenu principal

Et la lumière fut : quelqu'un a projeté l'expression "endroit de merde" sur la façade de l’hôtel Trump à Washington

Robin Bell/Twitter

Et des emojis caca de surcroît. C'est important de le préciser.

Publicité

"Ceci est un endroit de merde." Cette petite phrase, apparue durant une quarantaine de minutes samedi soir juste au-dessus de l’entrée de l’hôtel Trump International de Washington, D.C., était évidemment une référence directe aux propos sur l’immigration tenus par Donald Trump la semaine dernière.

VOIR AUSSI : Donald Trump nie être raciste après ses propos sur les "pays de merde"

Selon plusieurs sources citées par le Washington Post, le président américain a qualifié Haïti, le Salvador et les nations africaines de "pays de merde" lors d'une réunion sur les questions d’immigration organisée jeudi à la Maison Blanche. En version originale, ce sont les termes "shithole nations" qu’il aurait employés pour désigner ces États, avant de regretter que les États-Unis n’accueillent pas plutôt des ressortissants norvégiens.

L’artiste et cinéaste Robin Bell a revendiqué sur Twitter la paternité de la projection. Ce type de happening protestataire ne serait d’ailleurs pas le premier dont il serait à l’origine : sur son site personnel, Bell Visuals, d’autres projections sont ainsi référencées, notamment depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Coutumier de la discrétion sur son implication dans ces œuvres, que les passants découvrent par hasard, Bell s'était quelque peu ouvert dans un entretien accordé au Los Angeles Times en mai dernier.

Dimanche soir outre-Atlantique, cette nouvelle polémique liée à l'emploi des mots "shitholes nations" connaissait toutefois un rebondissement : d’après les informations du journaliste du Washington Post Josh Dawsey, il se pourrait que Donald Trump ait plutôt prononcé l’expression "shithouse" au lieu de "shithole", un terme argotique dont le sens reste encore flou pour nombre d’Américains, à en croire certains tweets.

Les deux étant vulgaires et péjoratifs, on conviendra qu’une telle incertitude n’a de toute façon que peu d’importance.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.   

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.