Accéder au contenu principal

La justice militaire israélienne maintient l'adolescente Ahed Tamimi en détention jusqu'au procès

Ahed Tamimi au tribunal militaire isréalien de Beitunia, en Cisjordanie occupée, le 25 décembre 2017.
Ahed Tamimi au tribunal militaire isréalien de Beitunia, en Cisjordanie occupée, le 25 décembre 2017. Ahmad Gharabli, AFP

Un juge militaire israélien a décidé mercredi de maintenir en détention jusqu'à son procès la jeune palestinienne Ahed Tamimi, devenue depuis son arrestation pour avoir bousculé des soldats, la nouvelle figure de proue de la résistance palestinienne.

PUBLICITÉ

Un tribunal militaire israélien a ordonné, mercredi 17 janvier, de maintenir en détention jusqu'à la tenue de son procès l'adolescente palestinienne Ahed Tamimi, devenue une icône de la résistance contre l'occupation israélienne.

"Je ne vois pas d'autre alternative que d'ordonner qu'elle reste en détention jusqu'à la fin de la procédure", a déclaré le juge militaire, qui a rendu sa décision à la prison d'Ofer, en Cisjordanie occupée. Et d’ajouter : "La gravité des faits dont elle est accusée n'offre pas d'alternative à la détention", a-t-il ajouté.

>> À lire : Ahed Tamimi, nouvelle figure de proue de la résistance palestinienne

Cela signifie potentiellement qu'Ahed Tamimi, âgée de 16 ans et arrêtée en décembre à la suite d'une vidéo la montrant bousculer et gifler des soldats israéliens, pourrait rester en détention pendant des mois.

Nouvelle icône

L’incident remonte au 15 décembre dernier et a été filmé avec un téléphone portable. Sur la séquence, la jeune activiste à la longue chevelure blonde et frisée s’en prend à deux soldats israéliens en faction, dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie.

Avec sa cousine Nour Naji Tamimi, âgée de 21 ans, elle pousse, donne des coups de pied et va jusqu’à gifler l’un des militaires. Devant ce qui ressemble davantage à des provocations qu’à une réelle volonté de faire mal, l’homme armé reste impassible. La vidéo devient rapidement virale, se propageant aussi bien sur des sites pro-palestiniens que pro-israéliens, jusqu'à être relayée dans les médias.

Les Palestiniens se sont répandus en louanges à l'attention d'Ahed Tamimi sur les réseaux sociaux. Les Israéliens ont salué l'impassibilité de leurs soldats tout en ressentant une vive amertume devant ce qui a été largement perçu comme une humiliation de la part d'agitateurs.

Avec AFP

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.